Culture
URL courte
12019
S'abonner

À l’approche de la finale de l’Eurovision 2019, prévue le 18 mai, les bookmakers ont établi la liste des favoris pour cette 64e édition, relatent les médias espagnols. Le candidat français figure dans le top-3.

Des bookmakers ont défini les favoris de la 64e édition du concours Eurovision de la chanson 2019, quelques jours avant la finale, a indiqué le quotidien espagnol El Periodico.

Le candidat néerlandais, Duncan Laurence, avec la chanson Arcade, arrive en tête de leurs paris. Depuis la sortie de sa chanson, il n'a jamais quitté le haut du palmarès des classements de bookmakers, a souligné le journal.

Les parieurs professionnels classent deuxième le candidat suédois, John Lundvik, avec sa ballade lyrique Too late for love. À la troisième place, les bookmakers misent sur le chanteur français, Billal Hassani.

Le représentant de la Russie, Sergueï Lazarev se retrouverait au pied du podium, avec le titre Scream, selon les prévisions.

Les dix premiers participants à l'Eurovision 2019 ont été sélectionnés le 14 mai. Ainsi, la Grèce, la Biélorussie, la Serbie, Chypre, l'Estonie, la République Tchèque, l'Australie, l'Islande, Saint-Marin et la Slovénie se sont déjà qualifiés à l'issue de la première demi-finale.

La France, qui fait partie des pays formant le Big Five —c'est-à-dire les plus gros contributeurs financiers au concours avec l'Espagne, l'Italie, le Royaume-Uni et l'Allemagne-, ne dispute pas les demi-finales et entrera en lice uniquement pour la finale. Israël, en tant que pays organisateur, est aussi exempté des épreuves de qualification.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Tags:
demi-finale, favori, bookmakers, finale, concours, Eurovision 2019, Bilal Hassani, Sergueï Lazarev, Suède, Pays-Bas, Israël, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook