Culture
URL courte
0 172
S'abonner

Au Royaume-Uni, un amateur d’art a acheté à un prix très accessible un tableau lors d’un vide-grenier local. La toile en question pourrait être une authentique œuvre du peintre franco-espagnol Pablo Picasso.

Le tableau intitulé «Baigneuse assise au bord», que le Britannique Philip Stapleton a acheté lors d’une braderie à Crowley (comté du Sussex) pour quelques 230 livres sterling (environ 262 euros), pourrait être un véritable Picasso, rapporte la chaîne Sky News, se référant à des experts en art. Si le tableau se révélait authentique, son prix pourrait s’élever à pas moins de 750.000 livres sterling (environ 853.000 euros).

Le tableau en question ressemble à s’y méprendre au tableau éponyme que le grand peintre a élaboré dans les années 1930.

M.Stapleton a d’abord pensé qu’il s’agissait d’un faux bien peint, mais - après avoir consulté un expert local - est parvenu à l’heureuse conclusion qu’il pourrait s’agir d’une œuvre authentique.

D’ailleurs, Rosie May, chercheuse et PDG de la société de vente aux enchères Brighton & Hove Auction Rooms, n’a également aucun doute sur son authenticité.

«Nous sommes convaincus que ce tableau est authentique. Il y a trop d'éléments de preuve qui laissent penser que c'est un vrai Picasso. […] Nous pensons qu'il s'agit d'un petit travail préparatoire qu'il [Picasso, ndlr] avait offert à son ami Roland Penrose», a-t-elle souligné dans un entretien à Sky News. Un autre indice pourrait lier le tableau au neveu de l'artiste, Javier Vilato, avec qui il était très proche et qui avait «beaucoup d’œuvres de Picasso».

L’historien de l’art Arthur Brand a de son côté souligné que ce tableau circulait depuis 2002 au cœur de la «pègre d’art» néerlandaise.

Le tableau devrait être vendu aux enchères le mois prochain.

Lire aussi:

Cet homme potentiellement «dangereux» recherché par la police pour avoir enlevé ses enfants - photo
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Tags:
Royaume-Uni, art, Pablo Picasso
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook