Culture
URL courte
271
S'abonner

La société Ferrari a demandé à la justice italienne de qualifier son modèle de voiture 250 GTO d’œuvre d’art pour qu’il ne soit pas copié par d’autres compagnies.

La justice italienne a décidé de mettre la Ferrari 250 GTO au rang des œuvres d’art. Cette décision signifie que le modèle ne peut pas être imité, rapporte le Telegraph.

À l’origine de cet arbitrage judiciaire: une plainte déposée par Ferrari devant le tribunal de commerce de Bologne contre la compagnie Modena qui voulait produire des répliques du célèbre modèle 250 GTO.

La décision judiciaire parle des «lignes particulières de la carrosserie et des éléments esthétiques du design» qui rendent ce modèle «vraiment emblématique».

Les représentants de Ferrari ont souligné le fait que ce verdict reconnaissant une voiture comme œuvre d’art est une grande première pour le pays.

Le modèle original a été produit en nombre limité – 36 exemplaires pour la période de 1962 à 1964. À cette époque, la voiture coûtait près de 18.000 dollars, alors que désormais son prix atteint des dizaines de millions.

Auparavant, cette voiture de sport avait été vendue aux enchères au prix record de 48,4 millions de dollars (environ 42,6 millions d’euros).

Il n’est pas à exclure que la décision du tribunal italien provoquera l’augmentation du prix de la Ferrari 250 GTO.

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Macron: la France va envoyer le porte-avions Charles-de-Gaulle et son groupe aéronaval au Levant
Tags:
automobile, demande, modèle, tribunal, Ferrari
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik