Culture
URL courte
180
S'abonner

Alexandre Kantorow, virtuose du piano, est devenu le premier Français de l’Histoire à remporter le premier prix au fameux Concours Tchaïkovski à Moscou, jeudi 27 juin.

Alexandre Kantorow, âgé de 22 ans, a remporté le Premier Grand prix du Concours Tchaïkovski à Moscou. C’est le premier Français à recevoir la plus haute distinction de l’un des concours internationaux de musique classique les plus importants au monde, rapporte France Musique.

Il est à noter qu’il avait pour adversaires Vladimir Ashkenazy, Grigory Sokolov, Mikhaïl Pletnev ou encore Denis Matsuev.

Le deuxième prix a été divisé entre le pianiste russe Dimitri Chichkine et le pianiste japonais Mao Fujita.

Pendant sa prestation lors de la finale, M.Kantorow a interprété le Concerto pour piano No. 2 de Tchaïkovski et le Concerto pour piano No. 2 de Brahms, accompagné par l'Orchestre symphonique de Russie Evgeny Svetlanov, dirigé par Vasily Petrenko.

Alexandre Kantorow est né à Clermont-Ferrand en 1997 dans une famille de musiciens, son père étant le violoniste et chef d'orchestre Jean-Jacques Kantorow. Inspiré par ce dernier, il a commencé à étudier le piano à cinq ans. À 11 ans, il a suivi des cours particuliers avec Pierre-Alain Volondat, pianiste lauréat du concours Reine Élisabeth en Belgique. Il est ensuite entré à la Schola Cantorum à Paris avant d'intégrer le Conservatoire national supérieur de Paris dans la classe de Franck Braley et Haruko Ueda, puis la classe de Rena Shereshevskaya à l'École normale de musique de Paris. À seulement 22 ans, il a déjà une brillante carrière derrière lui et a joué avec de prestigieux orchestres comme celui du Concertgebouw d’Amsterdam.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
Moscou, concours, pianiste
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook