Culture
URL courte
5113
S'abonner

Des ossements présumés du général Gudin, mort à Smolensk pendant la Campagne de Russie, ont été découverts par une équipe d’archéologues. Un descendant du général se rendra à Moscou pour un test ADN, annonce la Fondation franco-russe des initiatives historiques.

Des archéologues ont exhumé des ossements qui pourraient appartenir au général Gudin, un proche de Napoléon Bonaparte, mort durant la Campagne de Russie en 1812, a annoncé à Sputnik Maria Katasonova, vice-présidente de la Fondation franco-russe des initiatives historiques.

La découverte a été mise au jour lors des fouilles organisées à Smolensk dans le bastion dit Korolevski. La ville a été le théâtre d’une bataille sanglante entre les troupes de Napoléon et celles d'Alexandre Ier, à l’issue de laquelle l’armée française a essuyé une défaite l’obligeant à se retirer. Le général Gudin est mort au cours de la bataille, touché par un boulet de canon. Il a été enterré à Smolensk, seul son cœur a été ramené en France, pour être déposé dans une urne au Père Lachaise.

«Au corps manque la jambe gauche, elle avait été coupée, ce qui correspond à la blessure reçue par le général et qui a entraîné sa mort. L’autre jambe a été endommagée, ce que les ossements retrouvés montrent», a indiqué l’interlocutrice de l’agence.

«Cependant, on ne pourra l’affirmer avec certitude qu’après un test ADN», a-t-elle ajouté. Et de poursuivre: «Un descendant direct du général Gudin a accepté de venir à Moscou pour l’analyse».

Le général a été enterré dans un cercueil en bois, a précisé la responsable, ajoutant qu’il n’a pas été conservé, mais que les archéologues en ont retrouvé des ossements ainsi que des clous.

Si l’appartenance des restes au général Gudin est avérée, ils seront inhumés en France, a conclu Mme Katasonova.

Lire aussi:

Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Libye: «Sous Kadhafi, les Libyens vivaient mieux que la plupart des Occidentaux»
Tags:
archéologues, dépouille, France, Smolensk, Russie, campagne, Napoléon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook