Ecoutez Radio Sputnik

    L'enfant irakien ayant perdu sa jambe débute son traitement en Russie

    © Sputnik . Alexei Kudenko
    Culture
    URL courte
    Le Concours Andreï Stenine 2019 (8)
    1232

    L'enfant irakien Kassim al-Kadim, héros du concours Stenine, commence son traitement à Moscou.

    Kassim al-Kadim, 13 ans, adolescent irakien qui a perdu une jambe mais reste passionné de football, est de retour à Moscou. Lors de son premier déplacement dans la capitale russe en mai dernier, les meilleurs spécialistes de l’Institut de recherche de la chirurgie et de la traumatologie infantiles d’urgence auprès de l’Institut de la chirurgie Vichnevski avaient établi son plan de traitement.

    La production d’une jambe artificielle pour le jeune Irakien et sa réhabilitation débuteront le 23 juillet. Les travaux seront menés par les experts du bureau russe de l’entreprise Ottobock, spécialiste des équipements orthopédiques, et le financement a été assuré par la fondation caritative «Spartak for Kids». La Direction spirituelle des musulmans de Russie et la communauté musulmane de Krasnogorsk ont quant à elles couvert les frais d’hébergement de Kassim et de son accompagnant en Russie pendant le traitement.        

    Kassim al-Kadim à Moscou
    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Kassim al-Kadim à Moscou

    Kassim rencontrera à Moscou de nouveaux et de vieux amis, notamment les footballeurs du club Spartak dont il est actuellement fan, et les acteurs du Grand cirque d’État de Moscou. Il envisage d’assister à un show magique à l’oceanarium de Moscou, ou encore de prendre un «Vol au-dessus de Moscou» dans le parc Zariadie.

    Mais le traitement reste son objectif principal. La pose de la prothèse devrait prendre fin d’ici mi-août, et les médecins sont certains que le garçon sera en mesure de marcher sans béquilles.

    Des organisations publiques russes, ainsi que des représentants de différentes professions et confessions, ont déployé beaucoup d’efforts pour aider Kassim, présenté à la Russie et au monde entier par une seule image: «Volonté de vivre» du photographe irakien Taisir Mahdi.     

    Il s’agit notamment du ministère russe des Affaires étrangères (qui a invité Kassim à Moscou), du groupe médiatique Rossiya segodnya (qui a organisé le concours photographique Andreï Stenine et a soutenu l’initiative du ministère), de la fondation caritative «Spartak for Kids» (qui a ouvert au garçon les portes du grand football et a financé son traitement), des principaux instituts médicaux russes et de leurs dirigeants (le célèbre docteur Leonid Rochal et l’académicien Amiran Revichvili, chirurgien en chef du ministère russe de la Santé), ainsi que de la communauté musulmane et de la Direction spirituelle des musulmans de Russie.   

    Kassim al-Kadim sur la photo de Taisir Mahdi
    © Sputnik .
    Kassim al-Kadim sur la photo de Taisir Mahdi

    Le séjour de Kassim à Moscou a été pour l’adolescent un événement inoubliable grâce au Grand cirque de Moscou et à son directeur Edgard Zapachny, au Comité paralympique russe, au Musée des Beaux-Arts Pouchkine, ainsi qu'au Musée de la Grande Guerre patriotique sur le mont Poklonnaïa.

    L’histoire d’une seule image présentée au concours de photojournalisme Andreï Stenine a démontré qu’il n’était pas de sujet secondaires quand il s'agissait d'aider ceux qui en avaient besoin. Le photojournalisme définit non seulement les problèmes les plus importants de la société, mais favorise aussi leur résolution.

    La Fondation d’aide au développement de la science, de l’éducation, de la culture et du sport «Spartak for Kids» a été créée en juillet 2018, coopère avec l’Hôpital municipal № 13 Filatov pour les enfants et aide les enfants souffrant de troubles locomoteurs. «Spartak for Kids» est la première fondation caritative d’un club de football de l’histoire russe.

    Dossier:
    Le Concours Andreï Stenine 2019 (8)

    Lire aussi:

    La diplomatie polonaise assure avoir trouvé le moyen d’«effrayer la Russie»
    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    La Chine prête à l’«option nucléaire» dans sa guerre commerciale avec les États-Unis
    Tags:
    Russie, Concours international de photojournalisme Andreï Stenine, Andreï Stenine, Kassim al-Kadim
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik