Ecoutez Radio Sputnik
    un sarcophage (image d'illustration)

    Le sarcophage volé de Nedjemankh est revenu en Égypte - photos

    CC0 / Bluesnap
    Culture
    URL courte
    360
    S'abonner

    Le sarcophage d’un prêtre de l’Égypte antique, qui avait été volé en 2011, a été ramené de New York au Caire où il a été dévoilé au Musée national de la civilisation égyptienne, mardi 1er octobre.

    Le ministère des Antiquités égyptiennes a installé dans le Musée national de la civilisation égyptienne au Caire le sarcophage doré d’un prêtre de l’Égypte antique qui a été ramené des États-Unis, comme le rapporte mardi 1er octobre le portail Youm.7.

    Selon une enquête, le sarcophage en bois, doré à l'extérieur, fabriqué pour Nedjemankh, un prêtre du dieu à tête de bélier Harsaphes, âgé de plus de 2.000 ans, a été illégalement exporté d'Égypte en 2011, puis vendu sous de faux documents au Metropolitan Museum de New York en 2017.

    Plus tard, la direction du musée américain a reconnu avoir été victime d'une escroquerie et s'est excusée auprès de l'Égypte. Ainsi, le Metropolitan Museum a exprimé son intention de ramener le monument dans son pays d'origine.

    Le sarcophage de deux mètres fabriqué en bois et recouvert de plaques d'or ornées de sculptures détaillées, datant de 150 à 50 avant J.C., a été présenté dans un caisson de verre au Musée national de la civilisation égyptienne au Caire.

    Tags:
    Metropolitan Museum of Art, New York, antiquités, Conseil suprême égyptien des antiquités (CSA), sarcophage, Egypte antique, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik