Culture
URL courte
2112
S'abonner

Une rue pavée tracée aux alentours de l’an 30 a été découverte par une équipe de chercheurs israéliens dans la partie la plus ancienne de Jérusalem qui abrite le Mont du Temple.

Des archéologues israéliens ont mis au jour une rue pavée construite durant le mandat du gouverneur romain Ponce Pilate, informe le Journal de l’Institut d’archéologie de Tel Aviv.

Depuis les années 1960, de nombreuses rues datant du début de la domination romaine ont été découvertes au sein des remparts de la «cité de David», partie la plus ancienne de Jérusalem qui abrite notamment le Mont du Temple, lieu le plus sacré du judaïsme.

La rue en question menait du bassin de Siloé — situé au sud de la colline de l’Ophel, endroit où Jésus envoya se laver l’aveugle pour qu’il retrouve la vue dans l’Évangile selon Jean — jusqu’au pied du Mont du Temple. Selon les archéologues, elle aurait joué un rôle important dans le Jérusalem ancien.

La rue tracée aux alentours de l’an 30

Des pièces de monnaies retrouvées sous les pavés de cette rue longue de 600 mètres ont permis de dater avec précision sa construction: d’après les calculs des chercheurs, elle aurait été tracée aux alentours de l’an 30.

Ils ajoutent que près de 10.000 tonnes de calcaire ont été utilisées pour construire la rue.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
Jésus-Christ, archéologie, Israël, Jérusalem, Mont du Temple, Ponce Pilate
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook