Culture
URL courte
4527
S'abonner

Vendue pour 120.000 dollars, une banane scotchée à un mur a été dévorée par un artiste qui a transformé cet acte en performance. Rassurez-vous, l'œuvre d’art n’a pas été détruite de facto, la banane étant «l'idée».

L’artiste américain David Datuna est venu détruire, en pleine exposition, une œuvre de son collègue Maurizio Cattelan, pourtant déjà vendue à un amateur d’art.

Intitulée Comedian, l'œuvre de Cattelan représente une banane scotchée à un mur et a été acquise par un collectionneur français pour 120.000 dollars.

Elle était exposée à la foire d'art contemporain Art Basel à Miami Beach (États-Unis). David Datuna, venu en visiteur, s'est approché de la banane et l'a décrochée, avant de la peler et de la dévorer avec un plaisir évident.

«Artiste affamé» 

Il a par la suite été escorté par les gardiens. Le moment de la performance a été filmé par des visiteurs: elle s’intitule «Hungry Artist» («Artiste affamé»).

L'œuvre détruite a été remplacée quelques minutes après par une autre banane, rassure le Miami Herald.

Le fait que le fruit ait été consommé ne diminue en rien l'intégrité de l'œuvre d'art, a déclaré Lucien Terras, directeur des relations avec les musées de la Galerie Perrotin.

«Il n'a pas détruit l'œuvre d'art. La banane est l'idée», a-t-il déclaré.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Ces départements français sous «surveillance renforcée»
Tags:
banane, art contemporain, art, États-Unis, Miami Beach
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook