Culture
URL courte
4296
S'abonner

Des pièces de monnaie et des bijoux dorés vieux de 2.000 ans ont été découverts sur un site funéraire datant de l’époque romaine dans un village de l’île de Bali.

Le plus grand trésor romain jamais découvert en Asie du Sud-Est vient d’être mis au jour par des archéologues dans l’île de Bali, dans l’océan Indien, rapporte le magazine Ancient Origins.

Les fouilles étaient menées dans le village de Pangkung Paruk, où un fermier local avait découvert les vestiges d’une ancienne sépulture. Sous le patronat de l’Institut d’archéologie de Bali (BALAR), les travaux ont permis de retrouver quatre sarcophages ovales en pierre, renfermant du mobilier rituel et de nombreux autres objets.

Les chercheurs assurent que leur trouvaille est sans précédent: il s’agit de la plus importante collection de pièces de monnaie et d’ornements romains jamais mise au jour en Asie du Sud-Est.

Parmi les objets les plus curieux figurent des dizaines de perles dorées qui furent fabriquées en Égypte et dans le Levant entre le Ier et le IVe siècles après J.-C. À l’époque, ces territoires étaient gouvernés par Rome.

Deux miroirs en bronze chinois, ainsi que des bijoux faits de coquilles de mollusques et de cornaline ont également été retrouvés sur le site, détaille Ancient Origins.

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
«Des patients vont mourir en souffrant»: alerte sur une possible pénurie d’anesthésiants
Tags:
archéologie, Empire romain, Indonésie, Bali
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook