Culture
URL courte
1123
S'abonner

Un compte Instagram imitant de célèbres œuvres d’art, à partir de situations quotidiennes en quarantaine, a reçu une audience importante sur Internet. Quelques grands musées ont même salué l’initiative.

Un compte Instagram est devenu viral, après qu’une internaute néerlandaise a proposé de parodier de célèbres œuvres d’art, en y incorporant des éléments de la vie quotidienne en quarantaine. 

Selon le site spécialisé artnet, l’initiative a débuté lorsque Anneloes Officier et ses colocataires, confinés chez eux, ont décidé de revisiter le tableau de Vermeer La Jeune Fille à la perle, en s’aidant d’une serviette, d’un napperon et d’une gousse d’ail.

Le succès aidant, le site a finalement été ouvert à tous les contributeurs. La règle à suivre est simple:imiter une œuvre d’art à l’aide de trois objets traînant à la maison, prendre une photo, et la partager.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Tussen Kunst & Quarantaine (@tussenkunstenquarantaine) le

Une initiative saluée par les grands musées

Le compte, qui n’a ouvert que le 14 mars, compte déjà plus de 6.500 contributeurs,  rapporte artnet. Anneloes Officier assure avoir reçu des photos des quatre coins du globe, depuis l’Iran jusqu’au Canada, en passant par l’Argentine.

Plusieurs grands musées ont salué le projet. Le Rijksmuseum Amsterdam en a fait la promotion sur sa page Facebook, le Getty Museum de Los Angeles a également applaudi l’initiative, tout en décidant de proposer un challenge similaire à ses abonnés sur les réseaux sociaux.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Tussen Kunst & Quarantaine (@tussenkunstenquarantaine) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Tussen Kunst & Quarantaine (@tussenkunstenquarantaine) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Tussen Kunst & Quarantaine (@tussenkunstenquarantaine) le

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Deux suspects albanais de l’attentat de Nice de 2016 libérés suite à une erreur de procédure
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Tags:
musée, humour, art, confinement, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook