Culture
URL courte
Par
0 142
S'abonner

Une voiture baptisée Dulcie, considérée comme perdue pendant 50 ans et l’une des plus précieuses du monde, a été retrouvée dans le manoir d’un ingénieur et fan de Bugatti après sa mort. Elle sera bientôt présentée lors d’une vente aux enchères à Londres, informe Bonhams.

L'une des voitures les plus précieuses du monde, perdue de vue pendant 50 ans, a été retrouvée et sera mise en vente à Londres en février 2021, d’après le communiqué de la maison de ventes aux enchères Bonhams. 

Il s'agit d’une Bugatti Type 57S de 1937 qui se trouvait dans l'atelier du propriétaire décédé, l'ingénieur britannique et fan de Bugatti Bill Turnbull. La voiture est en excellente condition, selon Bonhams, car elle n'a pas été utilisée depuis 1969. 

La Bugatti Type 57S, portée disparue depuis un demi-siècle, a été récemment retrouvée dans le manoir de Turnbull, après sa mort.

La voiture sera mise en vente aux enchères par Bonhams le 19 février 2021. Elle est estimée entre cinq à sept millions de livres sterling (5,5 à 7,7 millions d’euros).

L’histoire de Dulcie

La Bugatti avait été initialement commandée par Robert Ropner, qui l'a équipée d'une carrosserie type grande routière, à quatre places, et d’un puissant moteur de 3,3 litres, faisant de ce modèle la voiture de ville la plus rapide de son temps, avec une pointe à 185 km/heure.

Le véhicule vintage à la carrosserie noire et l’intérieur en cuir a été surnommé Dulcie en raison de son numéro d'immatriculation britannique DUL 351.

Lire aussi:

«D'où ça sort que 20% décident du sort de 80%?»: l’exaspération contre les «antivax» monte d’un cran
Un mort et plusieurs blessés suite à une explosion dans un parc chimique en Allemagne - images
L’UE s’insurge auprès de l’OMC concernant la politique russe de substitution des importations
Tags:
vente aux enchères, Bugatti, automobile
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook