Culture
URL courte
Par
186154
S'abonner

De Pirates des Caraïbes à Sweeney Todd en passant par Charlie et la Chocolaterie. Voilà la liste de films désormais introuvables sur Netflix aux États-Unis. Les médias expliquent cette décision de la plateforme par le récent échec en justice de Johnny Depp dans son procès en diffamation lié à des allégations de violences conjugales.

Hasard du calendrier ou réaction tardive? Les internautes américains ont récemment remarqué que Netflix avait retiré tous les films de Johnny Depp. Alors que le géant du streaming n’a pas encore fait de commentaires à ce sujet, des médias associent cette décision au fait que la star de la saga Pirates des Caraïbes ait perdu début novembre son procès en diffamation contre le Sun. Le tabloïd britannique l’avait accusé de violences conjugales contre son ex-femme Amber Heard.

Le monde du cinéma n’a pas tardé à réagir à l’échec en justice de Depp dans son procès contre le Sun. Le 6 novembre, l’acteur a annoncé que, conformément à la décision du studio Warner Bros., il n'apparaîtra plus dans Les Animaux fantastiques: troisième partie.

Justice for Johnny Depp

Dans la foulée, en réaction à la mesure prise par US Netflix, de nombreuses publications sous le hashtag Justice for Johnny Depp (Justice pour Johnny Depp) la dénonçant sont apparues sur les réseaux sociaux.

«Le fait que Netflix ait retiré tous les films de Johnny Depp de US Netflix est vraiment dégoûtant, surtout compte tenu du montant de preuves montrant qu'il n’a pas été l’abuseur mais bien l’abusé», s’indigne un internaute sur Twitter.
«Netflix, s’il vous plaît, ne bloquez pas les films de Johnny Depp. Vous montrez le pire des cas de discrimination, de censure et de maintien de l'ordre», affirme un autre.

Bien que Netflix n'ait pas confirmé que la raison de la disparition des films soit liée au procès, le service avait par le passé sanctionné un artiste accusé de violences contre les femmes. Ainsi, après que son ex-petite amie la chanteuse FKA Twigs a porté plainte contre Shia LaBeouf pour manipulation émotionnelle et maltraitance physique, la plateforme a retiré le nom de la vedette de Transformers de la campagne pour les Oscars de son film Pieces of a Woman.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
violences conjugales, Netflix, Johnny Depp
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook