Culture
URL courte
Par
2296
S'abonner

Une exposition de graffitis a vu le jour dans un garage désaffecté de Lorient. Des fresques géantes en lien avec la nature ont été réalisées sur près de 700 mètres carrés. Les œuvres sont éphémères, le local devant être détruit en février.

Plusieurs graffeurs bretons ont reçu carte blanche pour redécorer un ancien garage de Lorient, rapporte Franceinfo. La structure de près de 700 mètres carrés, ancien local de l’entreprise Carglass, a été repeinte des murs aux plafonds, en l’espace de trois mois.

De gigantesques fresques ont été réalisées par les artistes du collectif breton Diaspora Crew. Nombre d’entre elles représentent des animaux exotiques, l’exposition étant intitulée «Wood street: quand la nature reprend ses droits». Tigres et rhinocéros côtoient donc méduses et ratons-laveurs, sur fond de savane ou de forêt embrumée.

L’exposition présente en outre plusieurs installations, comme des robots géants, réalisés à partir de matériaux recyclés.

Œuvres éphémères

La particularité de l’exposition est de ne présenter que des œuvres éphémères, le lieu étant voué à la démolition, dans le cadre d’un programme immobilier. Une situation qui ne semble pas perturber les graffeurs, qui y retrouvent la philosophie du graffiti de rue.

«On est déjà habitués sur les spots d'expression libre à ce que les peintures soient repassées. Une peinture qui est là pour quatre ou cinq ans, c'est triste car il n'y a pas la scène artistique. Au contraire, c'est bien quand les murs vivent», explique à Franceinfo le graffeur Ezra.

Victime de son succès, l’exposition affiche complet, malgré les restrictions sanitaires mises en place par les organisateurs. Devant la demande du public, la municipalité et Seemo, le promoteur immobilier qui prête les murs, ont convenu d’une prolongation et d’un rajout de 2.000 créneaux supplémentaires. Au total, cela permettra à quelque 6.800 privilégiés de visiter l’exposition, avant la destruction du garage prévue en février 2021.

Lire aussi:

Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Défilé militaire sur la place Rouge pour célébrer le Jour de la Victoire - vidéo
Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation en France continue de baisser
Tags:
garage, art, Lorient, graffiti
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook