Culture
URL courte
Par
8119
S'abonner

La plateforme Disney+ a décidé de censurer pour les enfants certains dessins animés classiques, tels que La Belle et le Clochard, Dumbo ou Peter Pan. En cause: des «représentations culturelles datées».

Depuis 2019 aux États-Unis, Disney+ affiche un message avertissant les spectateurs que certaines des œuvres choisies contiennent des «représentations culturelles datées». Désormais, elles sont même inaccessibles depuis les profils «enfants». Un message d'avertissement élargi et renforcé s'affiche au lancement depuis un profil «adulte».

«Ce programme comprend des représentations datées et/ou un traitement négatif des personnes ou des cultures. Ces stéréotypes étaient déplacés à l’époque et le sont encore aujourd’hui. Plutôt que de supprimer ce contenu, nous tenons à reconnaître son impact nocif, apprendre de ce contenu et engager le dialogue et construire un avenir plus inclusif, ensemble. Disney s’engage à créer des histoires sur des thèmes inspirants et ambitieux qui reflètent la formidable diversité de la richesse culturelle et humaine à travers le monde», indique l’avertissement sur la plateforme.

Œuvres concernées

Un grand nombre d’œuvres considérées comme des «classiques» datent des années 1940 ou 1950. Selon la plateforme, elles véhiculent des stéréotypes raciaux.

Parmi elles, Dumbo (1941), Peter Pan (1953), Les Aristochats (1970), La Belle et le Clochard (1955) ou encore la série Les Robinsons suisses (1974).

Autant en emporte le vent retiré de HBO Max

Pour les mêmes raisons, HBO Max a temporairement retiré l’année dernière le film Autant en emporte le vent tandis que le mouvement de protestation contre le racisme et les violences policières visant les Noirs parcourait les États-Unis. Ce film sorti en 1939 est considéré par de nombreux universitaires comme l'instrument du révisionnisme sudiste.

Lire aussi:

Vladimir Poutine qualifie d’«insectes» et de «salopards» ceux qui poussent les jeunes à se suicider
Après un échange sur le racisme, Booba vire Jean Messiha du plateau de TPMP
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Tags:
dessin animé, Disney, enfants
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook