Culture
URL courte
Par
246
S'abonner

Le réalisateur français Bertrand Tavernier, notamment célèbre pour ses films «Que la fête commence...» ou «Capitaine Conan», est mort jeudi à l'âge de 79 ans, a annoncé sur Twitter l'Institut Lumière, cinémathèque lyonnaise dont il était le directeur.

Sa carrière a commencé en 1973 avec «L'Horloger de Saint-Paul», adaptation d'un livre de Georges Simenon récompensée par un Ours d'argent à Berlin.

Sa filmographie, très éclectique et marquée par de nombreuses collaborations avec l'acteur Philippe Noiret, comporte à la fois des films intimistes comme «Un dimanche à la campagne», prix de la mise en scène à Cannes en 1984, des films d'époque comme «Que la fête commence...» (1975), qui met en scène la Régence ou «Capitaine Conan» (1996), qui se déroule pendant la Première Guerre mondiale.

Il est aussi le réalisateur d'œuvres contemporaines et réalistes comme «L. 627» (1992) sur le quotidien de la brigade des stupéfiants de Paris et «L'Appât» (1995), inspiré d'un fait divers.
Quelques-unes de ses œuvres sont plus grinçantes, comme «Coup de torchon» (1980), une comédie dramatique dont l'action se déroule dans l'Afrique coloniale de 1938 et «Quai d'Orsay» (2013), adaptation d'une BD retraçant le quotidien d'un ministre des Affaires étrangères fictif - inspiré de Dominique de Villepin - et de son entourage.

«Immense cinéaste aux dons multiples».

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, qui fut le conseiller de Dominique de Villepin, a salué dans sur Twitter un «immense cinéaste aux dons multiples».

«Tous ses films ont marqué. Tous ses films resteront. Et un merci tout personnel à ce grand monsieur pour Quai d'Orsay», a-t-il écrit.

Son avant-dernier long-métrage, «La Princesse de Montpensier», film historique adapté de l'œuvre de Mme de La Fayette, est sorti en 2010.

Lire aussi:

«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Tags:
cinéma, réalisateur, morts, décès
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook