Culture
URL courte
Par
1207
S'abonner

Alors que les salles de spectacle sont fermées depuis plusieurs mois, le stand-upper Redouanne Harjane a trouvé la parade pour aller à la rencontre du public: désormais, il se produit dans les rues parisiennes. Sputnik l’a suivi sur sa nouvelle scène.

Depuis le 28 octobre dernier, théâtres et salles de spectacle sont portes closes à cause des restrictions sanitaires. Et la perspective d’une réouverture prochaine s’éloigne. Pour de nombreux artistes, cela signifie tout simplement la «mort de leur métier». Un constat partagé par le comédien Redouanne Harjane.

L’humoriste, passé notamment par le Jamel Comedy Club, a décidé de ne pas se laisser abattre en trouvant une nouvelle manière d’aller au contact du public. Dorénavant, il fait du stand-up dans la rue afin de redonner le sourire aux passants.

«Je me suis retrouvé chez moi tout seul en slip, je me suis dit que mon métier était en train de mourir. […] Beaucoup de gens souffrent économiquement et socialement. À la base, mon métier, c’est de faire rire, donner un peu de kiff aux gens, donc je me suis dit: let’s go, on va dans la rue», s’amuse Redouanne Harjane.

Une nouvelle scène à laquelle il doit s’habituer et trouver ses repères. En effet, avec le masque, «c’est terrible» pour capter les réactions des passants, confie le comédien. Mais «parfois, on entend un rire sous les masques», se réjouit l’artiste.

«Les gens sont là, l’énergie, la bienveillance dans le regard, les attitudes, ça me manquait.»

Lire aussi:

Avant de vacciner une ministre, Olivier Véran fait une gaffe et se lance dans l’autodérision – vidéo
Une figure des anti-restrictions trouve un «camp Covid secret» dans les Landes, la préfecture dément
Les raves-parties à répétition organisées en Bretagne auraient un important impact écologique
Pass sanitaire dans les transports: entrée en vigueur «entre le 7 et le 10 août»
Tags:
humoriste, culture
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook