Culture
URL courte
Par
0 21
S'abonner

Après une importante campagne de rénovation pendant deux ans, trois salles du département des Antiquités égyptiennes et le mastaba d'Akhetétep du musée du Louvre à Paris ont rouvert ce jeudi, a annoncé le musée parisien.

Cette nouvelle muséographie permet aux visiteurs de redécouvrir dans la première salle d'introduction la stèle géante du vizir Senousret et le Chien d'Assiout, exceptionnelle statue en calcaire d'un grand chien assis, tous deux restaurés, a précisé le musée dans un communiqué.

Le département des Antiquités égyptiennes se dote ainsi de son premier espace d'Actualité consacré à la vie des collections. Dans la deuxième salle, dite du Nil et des Dieux, est notamment présenté le Dictionnaire des dieux. Dans la troisième salle, l'un des plus beaux monuments funéraires de l'Ancien Empire, le Mastaba d'Akhethétep, est rendu à sa monumentalité.

Au cours du premier trimestre 2019, le mastaba a été démonté bloc par bloc - chacun d'eux étant ensuite nettoyé, restauré, photographié et numérisé. Selon le musée du Louvre, une découverte émouvante a été faite lors du démontage : il s'agit d'une feuille de papier où est écrit un message des artisans, qui avaient déplacé la chapelle en 1932, indiquant "Les ancêtres vous saluent. Adieu".

Après plus de six mois de fermeture au public en raison de la crise sanitaire provoquée par la COVID-19, le musée du Louvre a rouvert ses portes le 19 mai dernier, avec la mise en place de plusieurs mesures sanitaires dont le port du masque obligatoire pour les personnels du Louvre et pour les visiteurs à partir de 11 ans.

Lire aussi:

Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Un appel national à la grève lancé parmi les soignants pour s'opposer à l'obligation vaccinale
Les gangs de rue à l’assaut de Montréal: «La répression ne servira à rien»
Tags:
Musée du Louvre, France, Paris, culture, musée, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook