Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Russie: un silo de missile intercontinental Voevoda détruit en présence d'observateurs internationaux

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    Un silo de l'un des plus terribles missiles au monde Voevoda (SS-18 Satan, d'après la classification de l'OTAN) a été récemment détruit près de Kartaly, ville de l'Oural du Sud.

    Un silo de l'un des plus terribles missiles au monde Voevoda (SS-18 Satan, d'après la classification de l'OTAN), qui n'a pas d'analogues à l'étranger, a été récemment détruit près de Kartaly, ville de l'Oural du Sud, conformément au traité américano-russe sur la réduction des armements offensifs (START-2).

    Le terrain a été bouclé dans le rayon de 500 m de l'épicentre de l'explosion prévue, fait savoir le journal "Novye Izvestia". Après l'annonce de l'état d'alerte d'une minute, une explosion a retenti exactement à 14h00, heure locale. Le "champignon" s'élançant en haut ressemblait non pas à l'amanite nucléaire "tue-mouche" connue par les séquences des actualités, mais plutôt à une "morille" frêle. Cette forme est due à la manière particulière dont sont placées les charges: l'onde explosive doit être verticale.

    Une heure plus tard, il était possible de voir les résultats. Sur la place d'un puits de 40 mètres de profondeur construit en anneaux de béton, il y avait un trou à demi rempli. Le couvercle carré massif de 140 tonnes qui recouvrait le silo de 60 mm d'épaisseur se trouvait un peu plus loin. Après les travaux appropriés, rien ne rappellera plus le silo du "Satan". A en juger par le budget militaire établi ces jours-ci, ce ne sera pas une lourde perte pour la défense de la Russie, a résumé le journal.

    Lire aussi:

    Plongée dans les essais du futur missile nucléaire russe Sarmat
    Le nouveau système russe de missiles nucléaires Yars en huit points
    Maison à louer: qui sera l'heureux locataire troglodyte de ce silo à missile US?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik