Ecoutez Radio Sputnik
    MiG-29

    Chasseur-bombardier polyvalent MiG-29M. Fiche technique

    © Sputnik . Pavlov
    Défense
    URL courte
    Salon aéronautique de Berlin 2006 (16)
    0 21
    S'abonner

    Le chasseur-bombardier polyvalent Mig-29M a été développé par le Bureau d'études Mikoyan et, par rapport à son prédécesseur, le Mig-29, il est plus performant (autonomie plus grande, systèmes de tir contre cibles aériennes ou terrestres plus efficaces, conditions de travail plus confortables pour le pilote).

    Le chasseur-bombardier polyvalent Mig-29M a été développé par le Bureau d'études Mikoyan et, par rapport à son prédécesseur, le Mig-29, il est plus performant (autonomie plus grande, systèmes de tir contre cibles aériennes ou terrestres plus efficaces, conditions de travail plus confortables pour le pilote).

    Le nouvel alliage d'aluminium coulé "01420" qui a été largement utilisé dans la construction de l'appareil est une des particularités essentielles du MiG-29M tout comme le remplacement presque total du rivetage par la soudure. Ces innovations ont permis de réduire la masse totale de l'avion (principalement grâce au poids spécifique plus léger du nouvel alliage et à l'abandon de l'assemblage des tôles d'aluminium par recouvrement) et d'utiliser plus pleinement le volume intérieur du corps pour loger le carburant (ce qui était impossible auparavant car les joints rivetés ne pouvaient pas être parfaitement étanchés). Le nouveau système de protection des moteurs contre l'ingestion de corps étrangers, constitué de treillis disposés dans les conduits d'air a permis de supprimer les prises d'air sur la surface dorsale des bords d'attaque et d'utiliser les volumes ainsi libérés pour y loger du kérosène. Quant à l'utilisation de matériaux absorbant les radiosignaux, elle a permis de réduire la surface réfléchissante radar.

    L'avion MiG-29M a été équipé du nouveau système de tir SUV-29M, conçu à partir du système optical-electronic navigation and attack OEPrNK-29M et du radar Doppler RLPK-29UM, gérés par des ordinateurs numériques des séries Ts100 et Ts101 dotés d'un nouveau logiciel mathématique. Le radar optique OLS-M et le système de localisateur de casque (le OLS-M comprend des canaux thermique, laser et TV, sa portée a été accrue, il détecte les cibles aériennes et en établit les coordonnées, assure le balayage laser des cibles terrestres pour calculer leur distance et actionner l'armement guidé air-sol), ont été inclus dans le système OEPrNK-29M.

    L'armement du nouvel avion a lui aussi subi des changements substantiels. Le nombre de points d'emport a été porté à neuf (quatre sous chaque aile et un sous le fuselage). Dans la panoplie d'armes guidées de la classe air-air on trouve le nouveau missile de moyenne portée RVV-AE. Pour la première fois dans la pratique nationale ce missile a été doté d'une tête autodirectrice active (ARGS), ce qui permet d'attaquer plusieurs cibles simultanément.

    L'exemplaire expérimental du MiG-29M (son numéro d'immatriculation était 151) a été achevé au début de 1986 et dès le 26 avril de la même année l'appareil a effectué son premier vol. Cinq nouveaux exemplaires du MiG-29M ont été construits au cours des cinq années suivantes, effectuant en permanence des vols expérimentaux permettant d'améliorer leurs performances (le dernier de ses appareils est sorti des ateliers au mois de juillet 1991).

    Les pilotes auxquels ces MIG-29M avaient été confiés appréciaient leur grande manoeuvrabilité. Selon les spécialistes, le potentiel du MiG-29M (par rapport au MiG-29) a été augmenté d'une fois et demie en mission air-air et de 3,4 fois en mission air-sol. En outre, le nouvel appareil peut attaquer des cibles navales, ce qui lui confère le statut de chasseur bombardier polyvalent.

    Description technique du MiG-29M:

    longueur, perche de ravitaillement en vol comprise 17,27 m

    hauteur 4,73 m

    envergure 11,36 m

    surface de la voilure 38,06 m2

    masse à vide 11,60 t

    masse normale au décollage 16,68 t

    masse maxi au décollage 22,30 t

    vitesse maxi en altitude 2.500 km/h

    vitesse maxi près du sol 1.500 km/h

    rayon d'action à faible altitude 900 km

    rayon d'action à haute altitude 2.000 km

    D'après la presse russe

    Dossier:
    Salon aéronautique de Berlin 2006 (16)
    Tags:
    MiG-29M/M2
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik