Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Armement: des contrats américains pour 72 mds USD avec les Etats arabes

    Défense
    URL courte
    0 3 0 0

    Entre 1981 et 2006, les Etats-Unis ont livré aux Etats arabes (Arabie saoudite, Koweït, Bahreïn, Qatar, Emirats arabes unis et Oman) pour 72 milliards de dollars d'armements, annonce le Service de recherche du Congrès américain.

    WASHINGTON, 16 janvier - RIA Novosti. Entre 1981 et 2006, les Etats-Unis ont livré aux Etats arabes (Arabie saoudite, Koweït, Bahreïn, Qatar, Emirats arabes unis et Oman) pour 72 milliards de dollars d'armements, annonce le Service de recherche du Congrès américain.

    L'Arabie est au premier rang pour les livraisons d'armements américains au sein des membres du Conseil de coopération des Etats arabes du Golfe (CCG), les contrats signés avec ce pays atteignant au total 57 milliards de dollars entre 1981 et 2006.

    L'administration du président américain George W. Bush a officiellement soumis lundi au Congrès le projet de livraison à l'Arabie saoudite de 900 bombes guidées par satellite JDAM (Joint Direct Attack Munitions) pour un montant de 123 millions de dollars. Le Service de recherche a annoncé que de tels missiles n'étaient auparavant livrés qu'à Israël, aux EAU et à Oman.

    En août 2007, l'administration Bush avait soumis au Congrès un contrat concernant la vente de 10.000 JDAM à Israël et 200 aux EAU.

    Le contrat avec l'Arabie saoudite soumis au Congrès le 14 décembre comprend, entre autres, 550 GBU-38 (Guided Bomb Unit) destinées aux missiles MK-82 et 100 GBU-31 destinés aux BLU-109, a annoncé le Service de recherche.

    Le Congrès a jusqu'au 14 février pour exprimer son opinion sur ce contrat.

    Rappelant que 186 membres du Congrès ont envoyé à la Maison Blanche une lettre commune, dans laquelle ils se disent préoccupés par le fait que de telles livraisons sont susceptibles de menacer la sécurité d'Israël, le Service de recherche rappelle qu'il sera relativement malaisé de bloquer ce contrat, car un projet de loi en ce sens doit être adopté avec un nombre de voix suffisant pour contrer le véto du président, la Chambre des représentants devant à cette fin réunir 286 voix et le Sénat 60.

    Selon le département d'Etat, l'administration Bush a informé en décembre 2007 le Congrès de ses plans relatifs à la livraison complémentaire aux pays du CCG d'armements pour une somme totale de 11,5 milliards de dollars.

    Des sources haut placées au sein de l'administration Bush ont annoncé que ces contrats faisaient partie d'un lot d'armements que les Etats-Unis comptaient livrer aux pays arabes dans le cadre du Dialogue sur la Sécurité dans le golfe Persique (Gulf Security Dialogue), pour une somme totale estimée à 20 milliards de dollars.

    Lire aussi:

    Contrat d’armement Washington–Riyad, un coup de pub selon un expert russe
    Doha se rapproche de Téhéran pour former un nouveau bloc d’opposition à Riyad
    Washington et Ryad négocient des contrats d'armements pour plusieurs milliards
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik