Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Système antimissile indien: Lockheed Martin courtise New Delhi

    Défense
    URL courte
    0 0 0 0

    Le géant américain de l'armement Lockheed Martin souhaite coopérer avec l'Inde dans la mise au point d'un système antimissile indien, annonce vendredi l'agence Press Trust of India (PTI).

    NEW DELHI, 18 janvier - RIA Novosti. Le géant américain de l'armement Lockheed Martin souhaite coopérer avec l'Inde dans la mise au point d'un système antimissile indien, annonce vendredi l'agence Press Trust of India (PTI).

    "Nous sommes en contact avec les représentants de l'Organisation militaire indienne pour la recherche et le développement (DRDO)", a annoncé à PTI le vice-président de Lockheed Martin Dennis Cavin, en charge de la création du système.

    DRDO met actuellement au point le système indien de défense antimissile Akash et a achevé récemment des tests dans ce domaine.

    Selon M. Cavin, l'Inde pourrait être intéressée par les technologies de défense antimissile proposées par le consortium américain.

    "Nos portes sont ouvertes à l'Inde en matière de mise au point de systèmes de défense contre les missiles balistiques", a indiqué M. Cavin, qui prévoit de se rendre en février à New Delhi afin d'examiner une éventuelle coopération avec le directeur de DRDO V.K. Sarasvat.

    Une source au sein de l'industrie de la défense indienne a indiqué à RIA Novosti qu'elle n'excluait pas que l'intensification de l'activité de Lockheed Martin soit liée à l'appel d'offre pour la livraison à l'Inde de 126 chasseurs multifonctionnels, dans le cadre duquel Lockheed Martin présente le chasseur F-16 Falcon.

    Selon les termes du contrat qui atteint 10 milliards de dollars, la moitié de cette somme devra être investie dans l'industrie de la défense indienne.

    Le travail conjoint de mise au point d'un système indien de défense antimissile pourrait constituer un atout pour Lockheed Martin afin de décrocher le contrat, a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

    Participeront également à l'appel d'offre le Russe MiG-35, l'américain F/A-18 Super Hornet, l'européen Eurofighter-Typhoon, le français Rafale et le chasseur suédois Gripen.

    Lire aussi:

    Les USA réussiront-ils à déloger la Russie du marché indien de l'armement?
    La Défense française compte décrocher en Inde un nouveau contrat de vente de Rafale
    Moscou et New Delhi comptent signer un contrat sur les S-400
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik