Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    ABM-START: la Russie poursuivra ses négociations avec les États-Unis (Medvedev)

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    La Russie poursuivra le dialogue avec les États-Unis sur le système ABM américain et un nouvel accord sur les armes stratégiques offensives, a déclaré le futur président russe Dmitri Medvedev dans une interview au journal britannique Financial Times dont le texte est publié mardi par le Kremlin.

    MOSCOU, 25 mars - RIA Novosti. La Russie poursuivra le dialogue avec les États-Unis sur le système ABM américain et un nouvel accord sur les armes stratégiques offensives, a déclaré le futur président russe Dmitri Medvedev dans une interview au journal britannique Financial Times dont le texte est publié mardi par le Kremlin.

    "L'idée de déployer la troisième zone de positionnement du système américain de défense antimissile en Europe ne nous réjouit pas. De telles décisions rompent l'équilibre des forces fragile en Europe et au-delà du continent européen. Toutefois, nous sommes prêts à étudier les propositions faites par nos partenaires américains", a indiqué M.Medvedev.

    Le 18 mars dernier, les ministres américains et russes des Affaires étrangères et de la Défense ont mené des négociations à Moscou selon la formule 2+2. Les discussions ont surtout porté sur le déploiement d'un radar en République tchèque et de dix missiles intercepteurs en Pologne pour écarter la menace balistique iranienne. La Russie craint que ces systèmes ne portent préjudice à sa sécurité nationale.

    "Ce n'est pas notre initiative, mais il faut oeuvrer pour ne pas aggraver radicalement la situation... Je peux dire la même chose sur la signature d'un nouvel accord sur les armes stratégiques offensives" qui remplacera le traité START venant à l'expiration en décembre 2009, a dit M.Medvedev. "Nous voudrions que cet accord tienne compte de l'expérience accumulée par nos pays pendant les années 1970-1990. Il devrait reposer non seulement sur le traité sur les potentiels stratégiques offensifs, mais aussi sur d'autres procédures et principes qui sont à l'étude", a-t-il ajouté.

    Lire aussi:

    Moscou: le Traité INF interdit le déploiement du bouclier antimissile US en Pologne
    Le Pentagone reconnaît la vulnérabilité de son bouclier antimissile face à la Russie
    Contrôle des armes nucléaires: ses jours sont-ils comptés?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik