Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    La marine russe se dotera d'un groupe de sous-marins de 4e génération

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    La marine russe a pour priorité de s'équiper de sous-marins nucléaires polyvalents et stratégiques de quatrième génération, a déclaré vendredi à Moscou son commandant en chef, Vladimir Vyssotski.

    MOSCOU, 25 juillet - RIA Novosti. La marine russe a pour priorité de s'équiper de sous-marins nucléaires polyvalents et stratégiques de quatrième génération, a déclaré vendredi à Moscou son commandant en chef, Vladimir Vyssotski.

    "Nous recevons actuellement un financement prioritaire suffisant pour créer un groupement de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins stratégiques de nouvelle génération", a-t-il indiqué à la presse.

    Trois nouveaux sous-marins - Iouri Dolgorouki (projet 955), Severodvinsk (projet 855) et Saint-Pétersbourg (projet 677) -, tous équipés de nouveaux missiles et torpilles, doivent rejoindre prochainement la Flotte du Nord, a promis M. Vyssotski.

    Le Iouri Dolgorouki est un sous-marin nucléaire du projet 955 Borei équipé de missiles stratégiques Boulava-M à ogives nucléaires multiples susceptibles de neutraliser des cibles à une distance de 8.000 km. Long de 170 m et large de 13,5 m, il est également doté de torpilles, tandis que son groupe électrogène à propulsion nucléaire lui permet de développer une vitesse maximale de 15 noeuds en surface et de 29 noeuds en immersion. Le sous-marin sera remis à la Flotte du Nord en 2008. Deux autres sous-marins de cette classe sont actuellement en construction aux chantiers navals Sevmash, le Vladimir Monomaque et l'Alexandre Nevski.

    Le Severodvinsk est un sous-marin du projet 855 Iassen (Granay, selon la classification OTAN) qui déplace 9.500 tonnes en surface et 11.800 en immersion. Long de 120 m, large de 15 m, il offre un tirant d'eau de 10 m et développe une vitesse de 31 noeuds en immersion. Son équipage comprend 85 hommes, son autonomie est de 100 jours, et sa profondeur d'immersion de 600 m. Le submersible sera mis à flot fin 2008 - début 2009 avant de rejoindre la Flotte du Nord en 2009.

    "Il s'agit du premier sous-marin dans l'histoire de la marine russe qu'on peut qualifier de polyvalent à juste titre. Il s'acquitte de toutes les missions que l'Etat peut confier aux forces navales de théâtre, est capable de neutraliser des cibles au sol, en mer et sous l'eau", a précisé à RIA Novosti un haut responsable de la marine.

    Le Saint-Pétersbourg est un sous-marin du projet 677 Lada, à propulsion diesel et électrique, qui a été mis à flot en 2004. Equipé de plus de 100 nouveaux armements, systèmes hydroacoustiques et dispositifs de guerre électronique, il peut tirer des missiles en rafale. Long de 66,8 m et large de 7,1 m, avec un tirant d'eau de 6,7 m, il développe une vitesse maximale de plus de 20 noeuds. Son équipage comprend 35 personnes, son autonomie est de 45 jours, et sa profondeur d'immersion de 300 m.

    Lire aussi:

    Ces sous-marins derniers cris qui équipent la Marine russe
    Premiers et uniques: les records battus par la flotte sous-marine russe
    Tir réussi de 4 missiles Boulava par le sous-marin Iouri Dolgorouki depuis la mer Blanche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik