Ecoutez Radio Sputnik
Défense

Défense: un missile de 5e génération viendra équiper l'armée russe en 2009 (général)

Défense
URL courte
0400

Les Troupes des missiles stratégiques projettent de s'équiper d'un système ultramoderne basé sur le missile à ogives multiples RS-24 en 2009, a annoncé mercredi aux journalistes le général Nikolaï Solovtsov.

MOSCOU, 22 octobre - RIA Novosti. Les Troupes des missiles stratégiques projettent de s'équiper d'un système ultramoderne basé sur le missile à ogives multiples RS-24 en 2009, a annoncé mercredi aux journalistes le général Nikolaï Solovtsov.

"Le nouveau système fondé sur le missile RS-24 a passé avec succès des tests. Les ensembles du système sont actuellement mis au point au sol. Le système devrait équiper les troupes en 2009", a expliqué le militaire.

"Cette mesure permettra de renforcer les capacités opérationnelles du groupement de frappe des Troupes des missiles stratégiques et par conséquent le potentiel russe de dissuasion nucléaire", a estimé le général.

Deux tirs de RS-24 ont été menés en 2007 et "un tir est prévu pour 2008, depuis le site de Plessetsk" (Nord), a-t-il poursuivi.

Comme le système Topol-M, le RS-24 sera basé en silo ou adoptera une variante mobile de stationnement. Il est destiné à remplacer les ICBM à ogives multiples de quatrième génération en fin de service.

A l'avenir, à côté du missile monobloc RS-12M2 du système Topol-M, les ICBM RS-24 constitueront le noyau du groupement de frappe des Troupes des missiles stratégiques, a encore indiqué le général Solovtsov.

Le RS-24 a été conçu à l'Institut de technique thermique sous la direction de l'académicien Iouri Solomonov. La construction du missile fait appel aux solutions scientifiques, techniques et technologiques déjà mises en oeuvre dans le système Topol-M, ce qui a notablement réduit les délais et les frais de conception.

Le nouveau missile est destiné à remplacer les ICBM périmés RS-18 et RS-20 (Stiletto et Satan d'après la classification de l'OTAN, datant de l'URSS, ndlr).

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik