Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Accident à bord d'un sous-marin russe: 20 morts, 22 blessés (Parquet)

    Défense
    URL courte
    0 0 0
    S'abonner

    20 personnes ont été tuées et 22 autres blessées dans un accident survenu samedi à bord d'un sous-marin nucléaire de la flotte russe du Pacifique, selon un bilan actualisé dimanche par un responsable du Parquet général. "Selon des informations préalables, l'accident d'hier a fait 20 morts, dont 6 militaires et 14 civils, et 22 autres personnes ont reçu des blessures de différente gravité", a fait savoir à RIA Novosti le porte-parole du Comité d'enquête auprès du Parquet général, Vladimir Markine.

    MOSCOU, 9 novembre - RIA Novosti. 20 personnes ont été tuées et 22 autres blessées dans un accident survenu samedi à bord d'un sous-marin nucléaire de la flotte russe du Pacifique, selon un bilan actualisé dimanche par un responsable du Parquet général.

    "Selon des informations préalables, l'accident d'hier a fait 20 morts, dont 6 militaires et 14 civils, et 22 autres personnes ont reçu des blessures de différente gravité", a fait savoir à RIA Novosti le porte-parole du Comité d'enquête auprès du Parquet général, Vladimir Markine.

    Selon M. Markine, l'accident s'est produit samedi à 20h30 heure locale (05h30 GMT) à bord d'un sous-marin en chantier lors d'un test en mer du Japon. Il a été provoqué par l'activation défaillante du système anti-incendie qui prévoit l'émission de fréon, un gaz frigorifique extrêmement toxique.

    Les blessés ont été évacués par le navire anti-sous-marin Admiral Tribouts, qui se trouvait à proximité de la zone de l'accident, avant d'être hospitalisés.

    Toujours selon M. Markine, une enquête judiciaire a été ouverte pour "violation des règles de navigation et d'exploitation d'un navire de guerre ayant provoqué par imprudence la mort d'une ou de plusieurs personnes et d'autres conséquences graves" (art. 352 du Code pénal russe). La commission d'enquête avec à sa tête le premier adjoint au procureur militaire principal, Alexandre Mokritski, est déjà à pied d'oeuvre.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik