Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Accident du Nerpa: un capteur de température mal réglé (Kommersant)

    Défense
    URL courte
    0 03

    Le matelot, qui serait à l'origine de l'accident du 8 novembre dernier à bord du sous-marin nucléaire russe Nerpa, est soupçonné d'avoir mal réglé le capteur de température, a indiqué une source proche de l'enquête citée lundi par le quotidien Kommersant.

    MOSCOU, 14 novembre - RIA Novosti. Le matelot, qui serait à l'origine de l'accident du 8 novembre dernier à bord du sous-marin nucléaire russe Nerpa, est soupçonné d'avoir mal réglé le capteur de température, a indiqué une source proche de l'enquête citée lundi par le quotidien Kommersant.

    "Le déchiffrage des enregistreurs de bord a montré qu'un capteur de température était déréglé dans le deuxième compartiment. A un moment donné, la température signalée par le capteur a fortement augmenté, et le système anti-incendie a réagi", précise le journal.

    20 personnes, dont 3 militaires et 17 civils, ont été tuées et 21 autres blessées dans un accident survenu le 8 novembre à bord d'un nouveau sous-marin nucléaire russe testé en mer du Japon. L'accident est dû au déclenchement automatique du système anti-incendie utilisant du fréon, un gaz extrêmement toxique, selon les premiers éléments de l'enquête.

    Le 13 novembre, la commission d'enquête a annoncé l'arrestation du matelot Dmitri Grobov soupçonné d'avoir provoqué le déclenchement du système anti-incendie.

    Plusieurs ex-sous-mariniers interrogés par Kommersant mettent en doute la thèse officielle, estimant qu'un matelot ne pouvait pas agir sans l'ordre d'un gradé.

    Lire aussi:

    Pourquoi l’équipage des navires russes a-t-il besoin de chats à bord?
    Spectaculaire plongée à bord du sous-marin le plus silencieux du monde
    Incendies en Grèce: le gouvernement révèle la cause possible
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik