Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Maîtriser la prolifération des missiles balistiques est une nécessité (Ivanov)

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    Moscou reste attaché à la signature d'un accord sous l'égide de l'ONU visant à maîtriser la prolifération des missiles balistiques, a déclaré mardi le vice-premier ministre Sergueï Ivanov devant la commission de contrôle des exportations.

    MOSCOU, 3 mars - RIA Novosti. Moscou reste attaché à la signature d'un accord sous l'égide de l'ONU visant à maîtriser la prolifération des missiles balistiques, a déclaré mardi le vice-premier ministre Sergueï Ivanov devant la commission de contrôle des exportations.

    "La Russie ne cesse d'insister sur la signature d'un accord sous l'égide des Nations-Unis sur la non-prolifération des missiles balistiques", a dit notamment le vice-premier ministre.

    C'est justement dans ce contexte qu'il faut déterminer la participation russe aux mécanismes internationaux concernant la non-prolifération des missiles balistiques, dont le Code de conduite de la Haye.

    A ce jour, 123 États ont adhéré au Code de conduite de La Haye contre la prolifération des missiles balistiques, adopté en 2002 et qui reste ouvert à ceux qui veulent y adhérer. Ce document est un arrangement visant à prévenir et à freiner la prolifération des missiles balistiques. Les États adhérents s'engagent à restreindre leurs activités relatives à la conception, aux essais et au déploiement de missiles balistiques et à réduire les stocks nationaux de ces missiles.

    Lire aussi:

    Pyongyang dit rester attaché au principe de non-prolifération nucléaire
    Le nucléaire nord-coréen ne menace pas les autres pays, estime Pyongyang
    Le Pentagone admet la possibilité d'une frappe nucléaire nord-coréenne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik