Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    La Russie livrera des missiles sol-air S-400 Triumph à la Biélorussie (Armée de l'air)

    Défense
    URL courte
    0 10

    La Russie livrera des missiles sol-air de dernière génération S-400 Triumph à la Biélorussie, a annoncé jeudi à Moscou Vadim Volkovitski, premier commandant en chef adjoint de l'Armée de l'air russe, commentant la récente visite du chef d'État-major général des Forces armées russes en Biélorussie.

    MOSCOU, 9 avril - RIA Novosti. La Russie livrera des missiles sol-air de dernière génération S-400 Triumph à la Biélorussie, a annoncé jeudi à Moscou Vadim Volkovitski, premier commandant en chef adjoint de l'Armée de l'air russe, commentant la récente visite du chef d'État-major général des Forces armées russes en Biélorussie.

    Quant à la date de livraison, le général a déclaré: "Nous menons des négociations. Mais il est certain que la fourniture aura lieu dans le cadre du développement du système de défense antiaérienne commun. Les discussions suivent leurs cours".

    "La visite officielle du chef d'État-major général en Biélorussie a porté sur la réalisation de l'accord sur le système de défense antiaérienne uni. Cet accord prévoit notamment le rééquipement technique de ce système régional", a ajouté le responsable.

    En termes d'efficacité, le Triumph est susceptible de remplacer trois systèmes de type S-300 ou une batterie de missiles sol-air de fabrication étrangère. Les missiles sol-air S-400 Triumph sont conçus pour frapper les nouveaux types de cibles: les aéronefs intégrant des technologies furtives, les missiles de croisière de faible dimension, ainsi que les missiles balistiques dont le rayon d'action ne dépasse pas 3.500 km, les cibles hypersoniques d'une vitesse de 4,8 km/sec, et d'autres systèmes d'attaque aérienne, modernes et à venir.

    Lire aussi:

    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Ce test de QI n’a que trois questions mais la plupart des gens échouent à y répondre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik