Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    L'Irak envisage d'acquérir des hélicoptères russes (journal)

    Défense
    URL courte
    0 4 0 0

    L'Irak examine la possibilité d'acheter 20 hélicoptères à la Russie, a annoncé dimanche le quotidien Al Shark Al Awsat paraissant à Londres.

    ABOU DABI, 13 avril - RIA Novosti. L'Irak examine la possibilité d'acheter 20 hélicoptères à la Russie, a annoncé dimanche le quotidien Al Shark Al Awsat paraissant à Londres.

    Des sources informées au sein du ministère irakien des la Défense ont fait savoir au journal que "le contrat d'achat de 20 hélicoptères à la Russie avait été étudié à la veille de la visite d'une délégation irakienne" conduite par le premier ministre Nouri al-Maliki à Moscou.

    Le quotidien ne cite pas le modèle des aéronefs.

    L'Irak reprend la coopération militaire et technique avec la Russie, constate Al Shark Al Awsat, se référant à la déclaration faite par M. al-Maliki à Moscou lors d'une rencontre avec un groupe d'ambassadeurs arabes. Le chef du gouvernement leur a fait savoir que "l'acquisition d'armes à la Russie était déterminée par les besoins des forces armées irakiennes soucieuses de faire face aux défis terroristes, de protéger l'intégrité territoriale et la souveraineté du pays et de garantir sa sécurité intérieure".

    Une déclaration analogue a été faite à Moscou par le ministre irakien des Affaires étrangères Hoshyar Zebari. Après avoir évoqué "la possibilité d'une coopération entre l'Irak et la Russie en matière d'exercices militaires et d'achats d'armements et de matériel de guerre", le ministre a souligné que "la partie irakienne était prête à coopérer sur un pied d'égalité avec les Etats-Unis, la Russie et d'autres pays", affirme Al Shark Al Awsat.

    Lire aussi:

    Al-Maliki: «la Russie doit avoir une présence militaire importante en Irak»
    Libération de Mossoul: une réussite de l'armée irakienne, non des USA
    L’Irak veut voir les entreprises russes participer à la reconstruction du pays
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik