Défense

L'Arabie Saoudite s'intéresse aux hélicoptères russes (Vedomosti)

Défense
URL courte
0 31
S'abonner

L'Arabie Saoudite peut conclure bientôt un contrat de livraison de 30 hélicoptères russes Mi-17. Ce sera la première transaction de la Russie avec un aussi important importateur arabe d'armements

MOSCOU, 26 août - RIA Novosti. L'Arabie Saoudite peut conclure bientôt un contrat de livraison de 30 hélicoptères russes Mi-17. Ce sera la première transaction de la Russie avec un aussi important importateur arabe d'armements, lit-on mercredi dans le quotidien Vedomosti.

En septembre, si les pourparlers s'avèrent fructueux, les forces armées saoudiennes peuvent compter sur l'achat à la Russie de 30 hélicoptères Mi-171 fabriqués à l'usine aéronautique d'Oulan-Oudé, a indiqué une personne proche des pourparlers, un manager d'une des entreprises produisant des composants pour les hélicoptères. Cette information a été confirmée par une source à la société Hélicoptères de Russie laquelle a constaté que les Saoudiens choisissent déjà  des systèmes concrets pour les hélicoptères. Il n'est pas exclu qu'ils achètent ces hélicoptères en version récente dotés d'une cabine en verre avec indication sur les moniteurs à cristaux liquides, conçue par la compagnie Tranzas de Saint-Pétersbourg. Un représentant de Rosoboronexport (société d'Etat russe spécialisée en ventes d'armes) s'est abstenu de tout commentaire.

Une demande d'achat de 150 hélicoptères Mi-17 et Mi-35 (hélicoptères de combat) avait été déposée par l'Arabie Saoudite il y a deux ans, a fait savoir un employé de la corporation publique Rostekhnologuii. Les négociations avaient commencé après la visite effectuée en 2007 par le président russe Vladimir Poutine à Riyad. Il était question de l'achat non seulement d'hélicoptères, mais aussi de chars T-90 (qui avaient même subi des essais dans le désert saoudien), de BMP-3 (véhicules de combat d'infanterie), de systèmes de missiles de DCA et de systèmes Pantsir, Bouk M2E, S-400, etc.

L'Arabie Saoudite achète et mène des négociations sur les achats d'hélicoptères de combat et de transport chez les principaux fournisseurs mondiaux : les Etats-Unis (les hélicoptères de combat AH-64 et les hélicoptères polyvalents de transport UH-60, S-76 et S-92) et la France (les hélicoptères  de transport, de recherche et de sauvetage NH-90 et Cougar).

30 hélicoptères Mi-17 peuvent  coûter plus de 350 millions de dollars, estime l'expert du Centre d'analyse des stratégies et des technologies, Konstantin Makienko. Pour l'Arabie Saoudite qui conclut des contrats montant à des milliards de dollars, cette somme n'est pas très grande, mais, en cas du succès de la transaction, la Russie accédera au marché le plus prestigieux là où elle n'était jamais présente.

La livraison en 2007 à l'Arabie Saoudite de 72 chasseurs Eurofighter de fabrication britannique pour environ 9 milliards de dollars a été la transaction la plus importante dans l'histoire de la vente d'armes. Si l'on prend en compte la livraison d'armes, des pièces détachées, l'organisation de l'assemblage d'avions en Arabie Saoudite et d'autres transactions, ce contrat est évalué à plus de 30 milliards de dollars.

Ce texte tiré de la presse russe n'engage pas la responsabilité de RIA Novosti.

 

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Poutine: des militaires russes ont annihilé des groupements terroristes «bien équipés» en Syrie
Coronavirus: le nombre de cas en Italie dépasse les 130, le carnaval de Venise annulé
Une pitbull enceinte se lance dans un combat mortel avec un cobra pour sauver ses maîtres – vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook