Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Poutine dans un chantier de sous-marins aux perspectives floues

    Défense
    URL courte
    0 0 0 0

    Le premier-ministre russe Vladimir Poutine a visité vendredi à Saint-Pétersbourg un chantier naval spécialisé dans la production de sous-marins de nouvelle génération.

    Le premier-ministre russe Vladimir Poutine a visité vendredi à Saint-Pétersbourg un chantier naval spécialisé dans la production de sous-marins de nouvelle génération, en proie à des problèmes de financement.

    Le PDG du chantier Vladimir Alexandrov a attiré l'attention du premier ministre sur la nécessité d'augmenter le financement public afin de permettre au chantier d'achever la construction des sous-marins.

    Il a en outre indiqué qu'il était nécessaire de déterminer le nombre de sous-marins nécessaires à l'Etat pour les années à venir en vue de leur utilisation en mer Noire, les perspectives de la base de Sébastopol étant incertaines.

    Sébastopol, ville russe devenue ukrainienne après la chute de l'Union soviétique, est la base de la Flotte russe de la mer Noire. Aux termes d'un accord, la flotte russe devra quitter en 2017 sa base historique qu'elle loue actuellement à Kiev.

    Enfin, le PDG a souligné les performances élevées des sous-marins de nouvelle génération.

    "Le premier sous-marin du nouveau projet 677, le Saint-Pétersbourg, est déjà en haute mer", a-t-il poursuivi.

    Le Saint-Pétersbourg est un nouveau sous-marin du projet 677 Lada, à propulsion diesel et électrique, qui a été mis à flot en 2004. Equipé de plus de 100 nouveaux armements, systèmes hydroacoustiques et dispositifs de guerre électronique, il peut tirer des missiles en rafale. Long de 66,8 m et large de 7,1 m, avec un tirant d'eau de 6,7 m, il développe une vitesse maximale de plus de 20 noeuds. Son équipage comprend 35 personnes, son autonomie est de 45 jours, et sa profondeur d'immersion de 300 m.

    Lire aussi:

    La Marine militaire russe recevra 40 nouveaux navires en 2017
    Les forces sous-marines russes attendent de grands renforts
    Deux sous-marins russes ont été accompagnés par un destroyer hollandais en mer du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik