Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Russie: deux nouveaux radars couvriront les régions à risque d'attaque balistique

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    L'entrée en service, en 2010, de radars à Armavir (sud-ouest) et à Lekhtoussi (nord-ouest) renforcera la sécurité de la Russie dans ces deux régions présentant un risque potentiel d'attaques balistiques, a déclaré aux journalistes à Moscou le général Oleg Ostapenko, commandant des troupes spatiales russes.

    L'entrée en service, en 2010, de radars à Armavir (sud-ouest) et à Lekhtoussi (nord-ouest) renforcera la sécurité de la Russie dans ces deux régions présentant un risque potentiel d'attaques balistiques, a déclaré aux journalistes à Moscou le général Oleg Ostapenko, commandant des troupes spatiales russes.

    "La mise en exploitation des radars d'Armavir et de Lekhtoussi permettra à la Russie de contrôler complètement ces régions potentiellement dangereuses", a-t-il affirmé.

    Selon le général, le sud-ouest du pays était autrefois couvert par les radars ukrainiens de Sébastopol et de Moukatchev dont les données ne sont plus utilisées par la Russie.

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Un militaire de Sentinelle ouvre le feu contre un homme armé d’un couteau près d'un hôpital militaire à Lyon
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik