Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Chasseur de 5e génération: la Russie fer de lance de l'aviation militaire (OAK)

    Défense
    URL courte
    Chasseur russe de 5e génération T-50 (152)
    0 10

    Le premier vol vendredi du chasseur de 5e génération ouvre une perspective de développement à l'aviation russe, a noté le PDG du Groupe aéronautique OAK Alexeï Fedorov, dans un télégramme de félicitations adressé aux participants au programme de création de l'avion développé par Sukhoi.

    Le premier vol vendredi du chasseur de 5e génération ouvre une perspective de développement à l'aviation russe, a noté le PDG du Groupe aéronautique OAK Alexeï Fedorov, dans un télégramme de félicitations adressé aux participants au programme de création de l'avion développé par Sukhoi.

    "Le premier vol du chasseur 5e génération prouve que l'histoire de l'aviation mondiale est écrite en Russie" et qu'il "en sera toujours ainsi", a estimé M.Fedorov dans son message. "Notre pays reste à l'avant-garde de la mise en valeur de l'espace aérien (...). Un vol de 47 minutes offre à l'aviation russe une perspective de développement pour l'ensemble du 21 siècle et même peut-être plus loin", a-t-il ajouté.

    Par rapport aux appareils de générations précédentes, le nouvel avion est une fusion d'un appareil de frappe et d'un chasseur. Equipé d'une avionique dernier cri (fonction "pilote électronique") et d'un radar d'avenir, il permettra à son pilote de se concentrer uniquement sur l'accomplissement de missions tactiques.

    L'échange de données, aussi bien avec les systèmes de commandement situés au sol qu'à l'intérieur du groupe d'aviation en mission, est effectué en temps réel.

    L'appel à des matériaux composites et à des technologies d'innovation dans la création du chasseur, ainsi que sa configuration aérodynamique assurent à l'avion une signature radar, optique et à infrarouge des plus faibles, lui permettant d'élever notablement son efficacité de combat face aux cibles terrestres et aériennes, à toute heure de la journée et de la nuit, et quelles que soient les conditions météo.

    Le nouveau chasseur pourrait commencer à équiper l'armée russe en 2015.

    Dossier:
    Chasseur russe de 5e génération T-50 (152)

    Lire aussi:

    Les enquêteurs privilégieraient une nouvelle hypothèse sur l’incendie de Notre-Dame
    Incident entre Marines française et chinoise dans le détroit de Taïwan
    Ce qu’il faut retenir du discours de Macron sur les mesures élaborées suite au Grand débat
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik