Ecoutez Radio Sputnik
    Missile supersonique indien Brahmos

    Su-30MKI: le chasseur portera trois missiles BrahMos (expert)

    © Photo. Domaine public
    Défense
    URL courte
    0 132 0 0

    Les chasseurs Su-30MKI équipant les armées de l'Inde, de la Malaisie et de l'Algérie, pourraient être modernisés en vue de porter trois missiles de croisière russo-indiens BrahMos, a annoncé le vice-président du constructeur aéronautique russe Irkout, Vladimir Saoutov.

    Les chasseurs Su-30MKI équipant les armées de l'Inde, de la Malaisie et de l'Algérie, pourraient être modernisés en vue de porter trois missiles de croisière russo-indiens BrahMos, a annoncé jeudi le vice-président du constructeur  aéronautique russe Irkout, Vladimir Saoutov.

    Le missile Brahmos est un engin puissant et lourd. Parallèlement à l'adaptation en cours du chasseur Su-30MKI pour sa version lourde, on élabore des modèles allégés du missile, pour permettre à l'avion d'en porter trois à la fois", a-t-il expliqué dans le cadre du salon aéronautique Singapore Airshow 2010.

    Le programme de modernisation prévoit d'adapter une centaine de Su-30MKI aux missiles de croisière lourds Brahmos. Ce travail est réalisé par l'agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport, Sukhoi et des bureaux d'études russes.

    Cette adaptation, a estimé l'expert, fera du chasseur un appareil unique du point de vue de ses performances opérationnelles. Les délégations militaires de Malaisie, d'Indonésie, de Chine, de Thaïlande et de Singapour, qui ont visité notre stand au salon, nous ont déjà demandé quand cet avion serait mis en vente, a indiqué M.Saoutov.

    Les essais de vol de la version aérienne du missile supersonique russo-indien BrahMos, dont des tirs depuis le chasseur Su-30MKI, pourraient s'achever à la fin de 2012.

    Les tests du premier missile conjoint remontent à la fin 2004. La version navale du missile a été adoptée par l'Inde en 2006 et sa version terrestre en juin 2007.

    Les besoins des forces armées indiennes en missiles Brahmos, en mesure de porter une charge à une distance de 300 km, sont estimés par les experts à un millier d'unités pour les dix ans à venir, compte tenu de l'armée de l'air, de terre et de la marine de guerre. Le potentiel d'exportation du missile s'élèverait, selon les experts, à 2.000 unités.

    Lire aussi:

    Sept pays intéressés par les Su-30MKI équipés de missiles russo-indiens
    L’Inde teste un nouveau missile russo-indien BrahMos
    Le Salon LIMA-2017 est marqué par une forte présence russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik