Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Mistral: l'achat sera moins coûteux que la construction en Russie (source)

    Défense
    URL courte
    La Russie achète un BPC Mistral (316)
    0 0 0

    L'achat en France d'un porte-hélicoptères de classe Mistral reviendra au budget russe nettement moins cher que la construction d'un navire analogue en Russie, a estimé lundi dans un entretien à RIA Novosti une source interne à l'industrie d'armement russe.

    L'achat en France d'un porte-hélicoptères de classe Mistral reviendra au budget russe nettement moins cher que la construction d'un navire analogue en Russie, a estimé lundi dans un entretien à RIA Novosti une source interne à l'industrie d'armement russe.

    "La Russie pourrait construire un navire de classe Mistral en dix ans environ mais celui-ci lui coûtera 10 milliards de roubles plus cher (250 M euros) que son analogue français", a-t-elle indiqué.

    Selon les experte russes et français, le porte-hélicoptères pourrait coûter à la Russie 400 à 500 millions d'euros.

    D'après la source, le navire dotera la Marine russe trois ou quatre ans après son achat.

    A l'époque de l'URSS, des porte-avions et des porte-hélicoptères ont été construits aux chantiers de Nikolaïev, en Ukraine.

    "A ce jour, la Russie ne dispose pas de chantiers en mesure de créer des navires de ce type. Les entreprises existantes, sur la mer Blanche et à Saint-Pétersbourg, doivent être modernisées en allongeant notamment les cales", a-t-elle indiqué.

    Dans un entretien à Paris Match à la veille de sa visite à Paris les 1er-3 mars le président Dmitri Medvedev a confirmé l'intérêt de la Russie pour l'acquisition de matériel militaire de pointe, dont des navires.

    Le Mistral, un navire de 200 m de longueur, embarque six hélicoptères, quatre vedettes de débarquement, deux navires sur coussin d'air et jusqu'à 450 hommes.

    Dossier:
    La Russie achète un BPC Mistral (316)

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    L'Iran sera-t-il frappé par les USA? «Vous le saurez bientôt», lance Trump
    Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik