Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Armements navals: 14% des exportations d'armes russes (Rosoboronexport)

    Défense
    URL courte
    0 10
    S'abonner

    Le matériel de guerre naval constitue 10% à 14% des armements fournis par l'agence russe d'exportation d'armes, Rosoboronexport, lit-on dans un communiqué de l'agence diffusé lundi à l'occasion de l'ouverture du salon d'armements navals DIMDEX à Qatar.

    Le matériel de guerre naval constitue 10% à 14% des armements fournis par l'agence russe d'exportation d'armes, Rosoboronexport, lit-on dans un communiqué de l'agence diffusé lundi à l'occasion de l'ouverture du salon d'armements navals DIMDEX à Qatar.

    "Ces deux dernières années, le matériel de guerre naval a atteint 10-14% des exportations de Rosoboronexport", indique le document.

    Le 2e Salon international de la défense maritime DIMDEX 2010 se déroule à Doha du 29 au 31 mars et expose près de 130 produits de 35 pays, dont la Russie.

    "Nous espérons que le salon de Doha nous fournira l'occasion de rencontres et de négociations constructives avec les représentants de la Marine qatarie, mais aussi avec les responsables militaires d'autres pays du Golfe", a déclaré le directeur général adjoint de l'agence Viktor Komardine cité dans le communiqué.

    Le document souligne que les chantiers russes offrent à leurs clients plus de 50 types de bâtiments de surface et de sous-marins: depuis les destroyers déplaçant jusqu'à 8.000 tonnes jusqu'aux vedettes de patrouille et aux sous-marins de très faible tonnage.

    La Russie est traditionnellement le premier exportateur mondial de vedettes lance-roquettes et de vedettes de patrouille. Ainsi, dans les années 1960-1990, le pays a en fourni à l'étranger deux fois plus que la Grande-Bretagne, la France, la Suède, la Norvège, l'Espagne et l'Italie réunies.

    On connaît également les missiles antinavires russes Moskit-E (code OTAN: SS-N-22 Sunburn),  Klab (877EKM), Iakhont (SS-N-26) et Uran-E (SS-N-25 Switchblade).

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik