Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Moscow University: les pirates ont ouvert le feu sur les militaires russes (officier)

    Défense
    URL courte
    Piraterie en Somalie (164)
    0 0 0

    Les pirates qui ont détourné le pétrolier Moscow University ont tiré sur les militaires russes à bout portant, a annoncé lundi Andreï Ejov, officier qui commandait l'opération de libération du navire par un groupe de fusiliers marins.

    Les pirates qui ont détourné le pétrolier Moscow University ont tiré sur les militaires russes à bout portant, a annoncé lundi Andreï Ejov, officier qui commandait l'opération de libération du navire par un groupe de fusiliers marins.

    "Le pétrolier détourné a été pris d'assaut le 6 mai par trois commandos comptant 21 hommes qui étaient appuyés par des tirs depuis le navire (Maréchal Chapochnikov) et l'hélicoptère embarqué Ka-27. Quant aux bandits, ils tiraient sur les assaillants depuis trois points: poupe, tribord et bâbord. En fait, ils tiraient sur nous à bout portant, souvent à une distance de 25 mètres", a indiqué le lieutenant-colonel.

    Mais la "maîtrise des fusiliers marins a permis d'éviter des pertes (…), personne d'entre nous n'a même été éraflé. Des balles fusaient à gauche et à droite, l'une d'elle m'a brûlé l'oreille", selon lui.

    Les pirates blessés ont été pris en charge par notre médecin, a précisé le militaire.

    "A peine sommes-nous montés à bord du pétrolier que les pirates ont cessé la résistance, se sont rendus et ont demandé à être relâchés", a ajouté l'officier.     

    Le navire russe Maréchal Chapochnikov prend part à la Mission internationale de lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes.

    Selon le Bureau maritime international, les pirates somaliens ont attaqué l'an dernier 217 navires dont 47 ont été détournés.

    Dossier:
    Piraterie en Somalie (164)

    Lire aussi:

    Le maréchal soviétique Boris Chapochnikov qui a empêché la blitzkrieg d'Hitler
    Lutte contre la piraterie: la Marine russe a empêché 10 détournements depuis 2008
    L'Inde demande au Nigeria et au Bénin de l'aide pour retrouver son pétrolier
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik