Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Moscou suspend les négociations sur le Mistral

    Défense
    URL courte
    La Russie achète un BPC Mistral (316)
    0 3 0 0

    Suite au lancement d'un appel d'offres pour l'achat de deux porte-hélicoptères pour la Marine russe, la Russie a suspendu les négociations sur l'achat de navires français de classe Mistral, a annoncé Ivan Gontcharenko, chef de la délégation russe au salon Euronaval-2010 du Bourget, en banlieue parisienne.

    Suite au lancement d'un appel d'offres pour l'achat de deux porte-hélicoptères pour la Marine russe, la Russie a suspendu les négociations sur l'achat de navires français de classe Mistral, a annoncé Ivan Gontcharenko, chef de la délégation russe au salon Euronaval-2010 du Bourget, en banlieue parisienne.

    "A ce jour, les négociations sur l'achat de Mistral sont suspendues. Nous avons ordre de suspendre les négociations une fois l'appel d'offres lancé", a indiqué M.Gontcharenko qui occupe le poste de directeur adjoint de l'agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport.

    Le responsable a en outre ajouté que les pourparlers pourraient être relancés en cas de feu vert des autorités russes.

    Le ministère russe de la Défense a lancé mardi un appel d'offres à huis clos pour l'achat de deux porte-hélicoptères pour la Marine russe.

    Initialement, la Russie avait l'intention d'acheter à la France un porte-hélicoptère de type Mistral et d'en construire elle-même trois autres sous licence. Mais fin juillet, le président français Nicolas Sarkozy a annoncé l'adoption du schéma "2+2" prévoyant la fourniture par la France de deux navires clefs en main et la construction de deux autres en Russie.

    Début août, la Russie a annoncé son intention de lancer un appel d'offres international pour l'achat de deux porte-hélicoptères de cette classe.

    Dossier:
    La Russie achète un BPC Mistral (316)

    Lire aussi:

    Les Mistral égyptiens seront équipés d’hélicoptères russes
    Les Mistral, «des porte-hélicoptères en mini-bikini» inutiles en Arctique
    L’équivalent russe du porte-hélicoptère Mistral sera construit d’ici 2022
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik