Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Bouclier antimissile otanien: Moscou intégré après la mise en service (officiel US)

    Défense
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 01

    La Russie ne pourra participer au bouclier antimissile de l'Otan que lorsque celui-ci sera opérationnel, a annoncé Ivo Daalder, ambassadeur américain auprès de l'Alliance.

    La Russie ne pourra participer au bouclier antimissile de l'Otan que lorsque celui-ci sera opérationnel, a annoncé Ivo Daalder, ambassadeur américain auprès de l'Alliance.

    "Lorsque le bouclier antimissile sera pleinement opérationnel, il protégera les 28 alliées membres de l'Otan. Sa protection pourra alors s'étendre à d'autres pays et intégrer des partenaires de l'Otan, dont la Russie", écrit-il dans un article publié par l'International Herald Tribune.

    La coopération avec l'Alliance dans le domaine de la défense antimissile permettra à la Russie, pour qui les missiles balistiques représentent également une menace, d'assurer sa sécurité et même d'améliorer son propre système de protection, a estimé l'ambassadeur.

    Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen a évoqué à plusieurs reprises la nécessité de déployer un bouclier couvrant le territoire de Vancouver à Vladivostok et intégrant l'ABM américain, le futur système européen et les dispositifs antimissiles russes.

    L'adhésion de Moscou à ce projet sera examinée lors du prochain sommet du Conseil Russie-Otan prévu les 19-20 novembre prochains à Lisbonne.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik