Ecoutez Radio Sputnik
    L’Allemagne renforce la sécurité

    L’Allemagne renforce la sécurité

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    Suite à une menace terroriste le gouvernement fédéral allemand a l’intention de réorganiser ses services secrets et la police. L’Union des employés de la police criminelle allemande propose d’utiliser la Bundeswehr pour la surveillance des sites.

    Suite à une menace terroriste le gouvernement fédéral allemand a l’intention de réorganiser ses services secrets et la police. L’Union des employés de la police criminelle allemande propose d’utiliser la Bundeswehr pour la surveillance des sites.

    «Deutsche Welle » annonce que selon l’agence «dpa» le gouvernement veut dissoudre le service de contre-intelligence militaire (MAD) et muter les agents de celui-ci au Service Fédéral de Renseignement (BND) ou à l'Office fédéral de protection de la constitution.

    Dans son interview au quotidien «Neue Osnabrücker Zeitung» le secrétaire exécutif de la fraction du Parti libéral-démocrate (FDP) au Bundestag Christian Ahrendt fait remarquer que suite à la suspension de l’obligation du service militaire et à la réduction des effectifs de la Bundeswehr le MAD a perdu de son importance. Pour Christian Ahrendt l’aggravation de la situation dans le domaine de la sécurité interne doit obliger à se concentrer sur les problèmes centraux au lieu d’entretenir des structures parallèles inefficaces.

    Selon le quotidien «Die Welt» en décembre prochain le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière va présenter des recommandations préparées par la commission présidée par l’ancien patron de l'Office fédéral de protection de la constitution Eckart Werthebach.

    On propose trois scénarios: création d’une police financière, fusion de la Police fédérale et le Département fédéral des affaires criminelles ainsi qu’avec plusieurs départements des douanes et création de la Police criminelle fédérale aux compétences élargies (du type de FSB américain).

    La sécurité est renforcée en Allemagne suite à une menace terroriste, la date d’attaque terroriste la plus probable étant le 22 novembre qui marque le début des marchés de Noël. La police travaille dans un régime renforcé, des contrôles s’effectuent dans les transports en commun, dans les gares et les aéroports, les policiers sont équipés de gilets pare-balles et mitraillettes. Le contrôle des frontières est également renforcé. Le dispositif particulier de sécurité est prévu pour le centre de la capitale allemande dans le quartier du palais du Reichstag qui accueille les réunions du Bundestag. Dès le 22 novembre des touristes n’auront plus d’accès à son coupole et sa terrasse sur le toit. Déjà maintenant les cordons policiers encerclent le palais et plus de 60 policiers surveillent ses alentours.

    Le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière a déclaré que la menace terroriste est plus que jamais probable en Allemagne. «D’après les informations reçues de nos partenaires américains une attaque terroriste est prévue pour la fin novembre. Notre propre enquête réalisée par la police criminelle confirme que les extrémistes ont l’intention d’organiser un attentat en Allemagne», a déclaré le ministre de l’Intérieur.

    D’après la police allemande, la menace en question peut émaner des terroristes islamistes possédant des passeports allemands qui ont reçu la formation dans les camps d’entraînement d’«Al-Qaïda» à la frontière afghano-pakistanaise.       

    Lire aussi:

    Près de 500 policiers blessés dans les émeutes à Hambourg lors du G20
    Quelques secondes de plus et l’ambassade de Russie à Berlin aurait été attaqué
    Contre-espionnage allemand: pas d’«ingérence» russe dans les législatives
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik