Défense
URL courte
0 0 0
S'abonner

La Russie n'a nullement l'intention de réduire sa coopération militaire avec les pays de la région Asie-Pacifique, le Japon y compris, a annoncé lundi à RIA Novosti une source haut placée au ministère de la Défense.

La Russie n'a nullement l'intention de réduire sa coopération militaire avec les pays de la région Asie-Pacifique, le Japon y compris, a annoncé lundi à RIA Novosti une source haut placée au ministère de la Défense.

"La flotte russe du Pacifique est dotée de navires différents capables de maintenir la stabilité dans la région. Toutefois, nous n'avons pas l'intention de réduire notre coopération militaire avec les pays de la région, dont le Japon", a indiqué l'interlocuteur de l'agence avant d'ajouter que la Russie pouvait maintenir ses opérations militaires à un niveau élevé dans la région avant la livraison des porte-hélicoptères français Mistral.

Selon l'intéressé, la flotte russe du Pacifique est dotée de navires porte-missiles, de frégates anti-sous-marines, de sous-marins nucléaires stratégiques et d'avions. "Toutefois, il est grand temps de renouveler et de moderniser la flotte", a-t-il ajouté.

"Cela concerne les bateaux et les forces aériennes de marine. Dans les cinq à dix prochaines années, des démarches concrètes seront entreprises en ce sens, le niveau de financement permettant de le faire", a conclu le militaire.

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
The Lancet met en garde contre son étude sur l’hydroxychloroquine
Le sketch d'un humoriste noir jouant un esclave sur le plateau de Cyril Hanouna en 2013 ressort et ne passe plus – vidéo
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook