Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Des missiles tactiques russes temporairement déployés en Ossétie du Sud

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    Une division de missiles opérationnels tactiques Totchka-U (SS-21 Scarab selon la classification de l'OTAN) a été temporairement déployée en Ossétie du Sud dans le cadre d'exercices, a déclaré samedi à RIA Novosti le vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine.

    Une division de missiles opérationnels tactiques Totchka-U (SS-21 Scarab selon la classification de l'OTAN) a été temporairement déployée  en Ossétie du Sud dans le cadre d'exercices, a déclaré samedi à RIA Novosti le vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine.

    "Les systèmes de missiles Totchka-U ont été déployés sur le territoire de l'Ossétie du Sud afin de leur permettre de participer aux exercices de notre base militaire, le déploiement revêt un caractère temporaire", a indiqué  le vice-ministre, sans toutefois préciser la date de leur retrait.

    Le diplomate a aussi annoncé que début mai, la Russie soumettrait à l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) un rapport sur les effectifs de l'armée russe présents en Ossétie du Sud et en Abkhazie.

    Les troupes russes se trouvent en Ossétie du Sud conformément à un accord intergouvernemental bilatéral. La base militaire russe est dotée de 41 chars et de 151 véhicules blindés. Le nombre de militaires est limité à 4.000 personnes, mais il peut être modifié en cas de besoin.

    Les Totchka-U sont des missiles tactiques à combustible solide d'une portée de 120 kilomètres. Ils peuvent être dotés d'ogives nucléaires, à fragmentation ou autres. Ils sont capables d'atteindre des cibles telles que des aérodromes, des bases militaires, des stations radars, et des dépôts de combustible.

    Les troupes russes ont utilisé les missiles Totchka-U pendant la guerre en Tchétchénie.

    Lire aussi:

    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Ce test de QI n’a que trois questions mais la plupart des gens échouent à y répondre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik