Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Bouclier européen: Moscou prône la création d'un centre de contrôle unifié

    Défense
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 01

    La Russie propose de créer un centre de contrôle unifié pour le bouclier antimissile européen et de procéder à un échange de technologies antimissiles entre Moscou et l'Otan, a déclaré vendredi le chef de l'état-major russe Nikolaï Makarov.

    La Russie propose de créer un centre de contrôle unifié pour le bouclier antimissile européen et de procéder à un échange de technologies antimissiles entre Moscou et l'Otan, a déclaré vendredi le chef de l'état-major russe Nikolaï Makarov.

    "Nous voudrions entamer un échange de technologies concernant la défense antimissile et créer un centre de contrôle unifié. Si cette approche n'est pas satisfaisante, nous sommes prêts à considérer d'autres variantes, mais à condition qu'elles ne menacent pas la Russie", a indiqué M.Makarov lors d'une conférence consacrée au bouclier antimissile européen.

    L'implantation d'un bouclier antimissile à longtemps provoqué les protestations des Russes qui y voyaient une menace pour leur territoire. Le projet a été remanié par l'administration Obama. Les travaux visant à la création conjointe d'un bouclier antimissile européen ont démarré en novembre 2010 lors du sommet Russie-OTAN à Lisbonne.

    L'Alliance atlantique insiste sur la mise en place de deux systèmes de défense antimissile indépendants, mais coordonnés: l'un russe, l'autre otanien. Moscou propose pour sa part de créer un système indivisible intégrant les dispositifs des deux parties.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Une source diplomatique explique le but de l’arrivée de militaires russes à Caracas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik