Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Mer Noire: des navires russes contrôlent l'USS Monterey (état-major)

    Défense
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 0 0
    S'abonner

    Les déplacements du croiseur lance-missiles USS Monterey en mer Noire sont totalement contrôlés par des bâtiments de guerre russes, a confié mercredi à RIA Novosti une source au sein de l'état-major principal des forces navales russes.

    Les déplacements du croiseur lance-missiles USS Monterey en mer Noire sont totalement contrôlés par des bâtiments de guerre russes, a confié mercredi à RIA Novosti une source au sein de l'état-major principal des forces navales russes.

    "La Flotte russe de la mer Noire suit de près les évolutions de l'USS Monterey qui constitue un élément naval du système américain de défense antimissile. Cette surveillance se poursuivra tant que le croiseur ne quittera pas la mer Noire via les détroits du Bosphore et des Dardanelles", a déclaré la source.

    Selon l'interlocuteur de l'agence, l'USS Monterey se trouve actuellement à Batoumi (Géorgie) et il quittera la mer Noire le 25 juin.

    "Depuis mars dernier, le croiseur remplit des missions en Méditerranée dans le cadre du projet de déploiement d'un bouclier antimissile américain. Le bâtiment est doté du système de guidage Aegis et de missiles antiaériens et antimissiles", a-t-il souligné.

    La diplomatie russe avait antérieurement déclaré que les déplacements de l'USS Monterey en mer Noire allaient à l'encontre du caractère des relations russo-américaines.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Un requin tente de pénétrer dans une cage de plongeurs et trouve la mort – vidéo
    Le roi du Maroc aurait refusé la visite de Benyamin Netanyahou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik