Ecoutez Radio Sputnik
    Russie-USA : exercices aériens Aigle vigilant-2011

    Russie-USA : exercices aériens "Aigle vigilant-2011"

    Photo: RIA Novosti
    Défense
    URL courte
    0 0 0

    Les Russes et les Américains procèderont aux exercices de défense antiaérienne "Aigle vigilant-2011" de lutte contre le terrorisme aérien au mois d'août, a fait savoir lundi le secrétaire à la presse du commandant de la DCA le lieutenant-colonel Igor Mouguinov cité par ITAR-TASS.

    Les Russes et les Américains procèderont aux exercices de défense antiaérienne "Aigle vigilant-2011" de lutte contre le terrorisme aérien au mois d'août, a fait savoir lundi le secrétaire à la presse du commandant de la DCA le lieutenant-colonel Igor Mouguinov cité par ITAR-TASS.

    Le troisième commandement de l'armée de l'air et de la DCA de la région militaire Est des Forces armées de Russie et le commandement unifié de la défense aérospatiale du continent nord-américain (Etats-Unis, Canada) - NORAD procéderont aux exercices antiterroristes mixtes "Aigle vigilant-2011".

    Les exercices se dérouleront du 8 au 11 août en Russie et aux Etats-Unis. "Les Russes et les Américains utiliseront des avions-radars, des avions-citernes et l'aviation de chasse", a précisé le porte-parole. "L'objectif principal des exercices consistera à offrir la possibilité à l'armée de l'air de Russie et à NORAD de se familiariser de plus près avec les méthodes qu'ils utilisent pour pouvoir parer ensemble les éventuels incidents aériens liés au terrorisme. Ces exercices contribueront à la consolidation de la coopération et du partenariat entre les forces armées des deux pays".

    Les premiers exercices du même nom et aux objectifs analogues se sont déroulés l'année dernière sur le territoire de la Fédération de Russie et des Etats-Unis.

    Lire aussi:

    Exercices conjoints des DCA US et sud-coréenne
    La Défense russe dresse le bilan des exercices Zapad 2017
    Menace venue du Nord: USA, Japon et Corée du Sud s’exercent à repérer des missiles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik