Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Mistral pour la Russie: l'acompte versé, la France lance les travaux

    Défense
    URL courte
    La Russie achète un BPC Mistral (316)
    0 19 0 0

    Le groupe français DCNS ayant reçu le premier acompte russe, il s'apprête à lancer les travaux de construction du premier porte-hélicoptères de type Mistral pour la marine russe, a annoncé le service de presse de DCNS, maître d'œuvre des travaux.

    Le groupe français DCNS ayant reçu le premier acompte russe, il s'apprête à lancer les travaux de construction du premier porte-hélicoptères de type Mistral pour la marine russe, a annoncé mercredi le service de presse de DCNS, maître d'œuvre des travaux.

    Le premier acompte a été versé il y a quelques semaines. "Le premier BPC pour la Russie sera livré en 2014, trois ans après l'entrée en vigueur du contrat. Le second sera livré en 2015", a indiqué le porte-parole du groupe.

    La construction du second navire débutera dans quelques mois, les deux BPC seront construits en même temps.

    "DCNS réalisera l'intégration du système de direction des opérations du navire et du système de communications. La construction des deux plateformes de ces navires est sous-traitée à STX France à Saint-Nazaire. Un accord de sous-traitance entre STX et OSK a été signé pour une participation des chantiers russes", selon un communiqué du groupe.

    Le 17 juin dernier, au terme de plusieurs mois de négociations, la Russie a signé avec la France le contrat d'achat de deux porte-hélicoptères de type Mistral, qui seront construits par le chantier naval de Saint-Nazaire. Le montant du contrat s'élève à 1,2 milliard d'euros. Ce contrat russo-français a suscité des critiques de la part de Washington, ainsi que de voisins de la Russie comme les pays baltes ou la Géorgie.

    D'une longueur de 199 mètres, d'un déplacement de 22.000 tonnes et d'une vitesse supérieure à 18 nœuds, le BPC Mistral est capable de porter six hélicoptères, quatre vedettes de débarquement ou deux navires sur coussin d'air de faible tonnage. Il peut embarquer, outre ses 160 hommes d'équipage, un commando de 450 hommes.

    Dossier:
    La Russie achète un BPC Mistral (316)

    Lire aussi:

    L’équivalent russe du porte-hélicoptère Mistral sera construit d’ici 2022
    Reprise des chantiers navals de Saint-Nazaire: le social toujours dans le flou
    Les Mistral, «des porte-hélicoptères en mini-bikini» inutiles en Arctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik