Ecoutez Radio Sputnik
    Consultations militaires russo-allemandes

    Consultations militaires russo-allemandes

    Photo: RIA Novosti
    Défense
    URL courte
    0 0 0

    La sécurité internationale et la coopération bilatérale ont été au

    La sécurité internationale et la coopération bilatérale ont été au menu des consultations entre les délégations des ministères de la Défense de Russie et d'Allemagne, les 5 et 6 décembre à Berlin, raconte le vice-ministre russe de la Défense, Anatoly Antonov, rapporte ITAR-TASS.

    Les négociations ont été "pleines d'intérêt, sérieuses et substantielles". La défense antimissile a dominé l'ordre du jour international de la réunion, selon lui. La délégation russe a expliqué de quelle manière le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe va influer sur la sécurité stratégique et pourquoi Moscou en était préoccupé.

    La partie allemande a focalisé l'attention sur l'avenir du désarmement. Le lien entre les armements stratégiques défensifs et offensifs a été examiné par le menu, ainsi que son influence sur la sécurité stratégique et les actions éventuelles de la Russie si cet équilibre est rompu, a noté le vice-ministre.

    "La Russie n'a pas l'intention de s'engager dans une course aux armements", mais la récente déclaration du président russe a fait comprendre que notre pays réagira d'une manière adéquate aux menaces qui émanent du système américain de défense antimissile. Dans le même temps, la Russie est prête à poursuivre le dialogue, a dit M. Antonov.

    "Notre visite à Berlin prouve que nous ne fermons pas les portes au dialogue, mais insistons sur la recherche des issues à la situation en place, toute entente avec les Américains sur l'ABM s'avérant impossible", a-t-il fait observer. Les Etats-Unis et l'OTAN devraient faire le choix : s'ils vont renforcer la sécurité indivisible en Europe avec la Russie ou s'ils continuent sur le chemin de l'ébranlement de la sécurité stratégique. Le Traité START et le programme ABM sont étroitement liés, rappelle le vice-ministre. "C'est très important, car le Traité START avait été rédigé en l'absence d'un accord sur l'ABM, abandonné par les Américains en 2002, souligne-t-il. Pour nous, le lien entre START et ABM a toujours été une question de principe lors des négociations". Les Russes ont invité leurs collègues allemands à lancer une réflexion à ce sujet. Les consultations seront poursuivies. Le chef de la délégation allemande, le secrétaire d'Etat à la Défense Rüdiger Wolf effectuera une visite en Russie.

    Lire aussi:

    Contre qui le Japon veut-il se protéger en achetant des systèmes ABM?
    Les missiles russes, pourraient-ils atteindre Washington?
    Bouclier US au Groenland: «une pure provocation» selon Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik