Défense

Moscou va construire un nouveau missile balistique de 100 tonnes

Défense
URL courte
0 0 0
S'abonner

La Russie va mettre au point un nouveau missile balistique intercontinental à combustible liquide de près de 100 tonnes et capable de percer la future défense antiaérienne des Etats-Unis, a annoncé vendredi aux journalistes le commandant des Troupes balistiques stratégiques russes, le général Sergueï Karakaïev.

La Russie va mettre au point un nouveau missile balistique intercontinental à combustible liquide de près de 100 tonnes et capable de percer la future défense antiaérienne des Etats-Unis, a annoncé vendredi aux journalistes le commandant des Troupes balistiques stratégiques russes, le général Sergueï Karakaïev.

"La décision a été prise de mettre au point un nouveau système de silos équipé d'un missile lourd à combustible liquide, possédant des possibilités accrues de percer la future DCA américaine", a indiqué le général.

Selon lui, le nouveau missile remplacera le missile balistique lourd R-36M2, dit "Voevoda", et connu en Occident sous le nom de Satan.

Conçu en 1979 par le bureau d'études Ioujnoïé de Dniepropetrovsk, dans l'est de l'Ukraine, le RS-20V Voevoda , dont le R-36M2 est la dernière modification, est le missile intercontinental le plus puissant du monde. Il est doté d'une ogive multiple composée de dix charges. Sa portée maximale est de 11.500 km, et il pèse plus de 210 t au décollage. Le missile peut emporter une charge utile de 8,8 t.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Une soirée avec de l'eau de Cologne comme apéritif tourne au drame en Tunisie
Quand un chat «échange des mots» avec une souris – photo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook