Ecoutez Radio Sputnik
    Des drones pour la Flotte de la Baltique

    Des drones pour la Flotte de la Baltique

    Photo: RIA Novosti
    Défense
    URL courte
    0 0 0

    Les premiers drones «Groucha» (Poire) destinés à la reconnaissance, feront désormais partie du matériel de la Flotte de la Baltique. Ces équipements sont créés par la société russe «Ijmach».

    Selon les experts, les drones «Groucha» répondent aux standards internationaux dans leur catégorie (aéronefs de petite taille sans pilote).  Il servira en particulier à la reconnaissance et à l’observation, dans un périmètre d’une dizaine de kilomètres. Les unités de fusiliers marins et motocyclistes des forces de défense côtière de la Flotte de la Baltique en seront dotées. Par la suite, il est prévu d’équiper toutes les unités de la flotte de ces systèmes. C’est un événement de grande portée car les drones ne seront plus présents uniquement aux expositions,  les forces armées commencent à les recevoir.

    «L’année passée, les forces terrestres ont testé les aéronefs sans pilote. Plusieurs systèmes ont été choisis, qui répondaient mieux aux exigences des troupes. Evidemment, les autres armées peuvent faire des essais et choisir ce qui leur convient le mieux.  «Groucha» a été choisi à la suite de quelques essais», souligne l’expert sur les  aéronefs sans pilote Denis Fedoutinov.

    L’envergure de l’aile de l’appareil est de moins d’un mètre, il pèse plus de deux kilos. Il peut «voir» des gens avec sa caméra à 500 mètres maximum, tout en restant invisible grâce à sa couleur claire et à sa coque en matière plastique, perméable  aux rayons du radar. 

    Plusieurs projets en réalisation

    «Les entreprises russes réalisent aussi d’autres projets. L’entreprise de Kazan, «Enix», réalise des variantes du système «Aileron», le complexe «Lastotchka» (Hirondelle) est élaboré par la compagnie ZALA, et une série d’appareils  «inspecteur» est produit par la compagnie «Aérokon» », fait remarquer  Denis Fedutinov.

    L’entreprise «Tranzas» a reçu la commande de créer un nouvel appareil, ne répétera pas  la version «Dozor-600»,  réalisée  conformément  à sa vision  d’un appareil de cette classe.  Le nouveau système  sera fait suivant les exigences des militaires.  Ce sera un autre appareil mais l’utilisation de certaines idées techniques mises au point  lors de la réalisation du programme «Dozor-600»  n’est pas exclue.

    Notre pays n’a pas de retard dans la réalisation de petits appareils et n’a qu’un faible retard dans les engins stratégiques. Cependant, il va falloir beaucoup d’efforts pour développer les gros systèmes.

    Lire aussi:

    Quels moyens de défense face aux drones?
    La Russie va se doter d'un système de contrôle des drones
    La Russie met au point deux nouveaux drones de renseignement
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik